Les vins de Bourgogne vagabondent sur la Seine

cave vagabondeSur le canal de l’Ourcq à Paris, du côté du quai de la Loire, une péniche attire l’attention des badauds. « Caroline », nommée ainsi en hommage à la compagne de Philippe Testut décédée en 2007, n’est pas un simple bateau : c’est une cave vagabonde. En s’approchant de la fenêtre, on devine une flopée de bouteilles alignées dans la cabine. Elio, capitaine des lieux, revisite le métier de caviste. Il nous a fait monter à bord, écoutez…

 

 

Mario, cave vagabondeA l’intérieur de la cave vagabonde, une multitude de vins de Bourgogne se côtoient. Tous ces crus ont été dénichés par l’équipe de la péniche. Ces nectars, le « capitaine » Elio les ramène ensuite à Paris via la voie fluviale. L’idée vient de Philippe Testut, vigneron reconnu pour son Chablis. L’idée du projet ? Marier le commerce et le respect de l’environnement. Pour le caviste, c’est un retour aux sources et à l’histoire de ce métier. (2’15)

PRESENTATION DE LA CAVE

Pour découvrir les vins présents à bord de la péniche, on clique page 2 !  

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.