Un quart d’énergies renouvelables pour Paris dans cinq ans ?

Les villes qui abritent plus de la moitié de la population de la planète, ont un rôle capital pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Anne Ged, directrice de l’Agence parisienne du climat (APC), souhaite que les initiatives allant « dans le bon sens » se développent toute l’année 2015 et ne s’arrête pas le 1er janvier 2016. Dans ce cadre, elle nous explique les ambitions parisiennes pour réduire l’impact de la capitale française sur le climat. D’autant plus que Paris accueillera la 21ème Conférence des Parties (COP21) en décembre prochain ! 

Paris crédit creative commons Pixabay

Faire baisser les émissions de GES de 25% en 2020, augmenter de 25% l’efficacité énergétique et d’autant la part des énergies renouvelables… comment l’Agence parisienne du climat (APC) compte-t-elle lutter contre le changement climatique ?

Interview d'Anne Ged lors  d'un forum de Solutions COP21 à Paris crédit photo Néoplanète
Interview d’Anne Ged lors d’un forum de Solutions COP21 à Paris © Néoplanète

 

Rénovation du bâti, réduire la consommation, nouvelles formes de mobilité… quels sont les avancées en vue d’une nouvelle ville plus durable ?

SOLUTIONS-COP21+labelparis2015_declis

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.