« Je me souviens de Tignous, cet écolo indigné »

Tignous n’était pas seulement un dessinateur engagé politiquement. Il était aussi « naturellement » écologiste. C’était pour lui une sorte d’évidence de se battre pour une planète plus vivable. Tous les sujets, même les plus ardus, le passionnaient. Il avait même failli illustrer un guide sur la pollution de l’air intérieur, après une rencontre au festival du Vent à Calvi, où de nombreux dessinateurs plus fous les uns que les autres se succédaient tous les ans.

Tignous_-_O_tour_de_la_Bulle_-_2010_-_Montpellier_-_P1490267

 

Ecoutez aussi le témoignage de notre journaliste Teddy Follenfant : « C’était mes copains de lutte, mais qui se souvient de la Gueule ouverte ?! »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.