Un ticket gagnant pour le climat

GDF-SUEZ_logocarre-195x19511112Cinq régies des transports en commun européennes se sont unies pour travailler ensemble sur la lutte contre le réchauffement climatique. Il s’agit de Paris, avec la RATP, de Bruxelles, Manchester, Rotterdam et Bielefeld. L’opération baptisée « Ticket to Kyoto » est évidemment une référence à l’accord passé sur la limitation des émissions de gaz à effet de serre. Outre le CO2, les expérimentations ont également eu pour buts de limiter la consommation d’énergie et de baisser les coûts du transport public. Le bilan est riche. Il est consultable sur www.tickettokyoto.eu. Principale leçon : avec un peu d’imagination et de volonté, il est possible d’agir efficacement dans de multiples secteurs. Ces actions testées sur le terrain préfigurent ce que seront les transports dans la ville de demain. Rencontre avec Françoise Combelles, Déléguée à l’Innovation et au Développement Durable et Sophie Mazoué, responsable de l’Entité Environnement à la RATP.

PersonnelLes cinq villes participantes sont de tailles très différentes mais partagent les mêmes volontés de lutter pour le climat, de mettre en commun leurs progrès et de partager leurs expériences…

 Partie 1 – 03.08

Dans la deuxième partie nous verrons que les actions pour réduire le CO2 dans les transports peuvent être très variées.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Grand spécialiste des questions d’environnement, Jean Louis Caffier est journaliste consultant sur LCI, président de l'association "Climat-Energie-Humanité-Médias" et co-fondateur avec Jean-Marc Jancovici des "Entretiens de Combloux".