Quelle époque éthique !

Stevia : quand les industriels volent les peuples autochtones

stevia-74187_1280Une campagne internationale menée par la fondation France-Libertés et l’association SumOfUs demande à Coca-Cola, Pepsi et d’autres multinationales de cesser immédiatement leurs actes de biopiraterie concernant la Stevia. Biopiraterie ? Sacrée accusation !

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 6h10 et 7h22 du lundi au vendredi, dans « Quelle époque éthique », une chronique à télécharger :

Version audio :

Version écrite :

La biopiraterie c’est le fait de s’approprier illégitimement des ressources de la biodiversité et les connaissances traditionnelles des peuples autochtones. L’affaire de la Stevia correspond en tous points à cette définition. La Stevia, est une belle plante aux pouvoirs sucrants que les Guaranis, un peuple vivant à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, utilise depuis toujours. Ayant découvert cette tradition, les géants du soda se sont jetés sur l’aubaine pour remplacer l’aspartame ou la saccharose qui faisaient polémique. Un sucre naturel qui ne fait pas grossir, top, l’argent allait couler à flot ! Cola Life, Pepsi Next, on trouve de la Stevia partout aujourd’hui dans nos boissons, nos yaourts, sauces, desserts pour un marché de plusieurs milliards de dollars. Excellent, les industriels gagnent des marchés, les consommateurs peuvent se faire plaisir sans grossir, parfait sauf que les Guaranis n’ont pas été conviés à la fête ! 

Il est donc question de leur rendre justice, comment ? Financièrement ?

Et pourquoi pas ? Cela leur est dû puisque c’est eux qui ont découvert les pouvoirs de la Stevia. Et cela leur permettrait de résister aux expropriations, à l’accaparement des terres et à la pauvreté qu’ils subissent sans aucune contrepartie. La campagne de France Libertés et Sum Of Us intitulée « Share Stevia » (partager la stevia) ne demande rien de plus : « Nous appelons les entreprises et les producteurs commercialisant des produits à base de Stevia (…) à mettre en place un protocole d’accord pour un partage juste et équitable des avantages de la Stevia ». TOUS les avantages, y compris ceux liés à la stevia de synthèse récemment développée. Récemment, les tribus Guaranis se sont unies pour réclamer l’arrêt des violences contre leur peuple et 1% du chiffre d’affaire des entreprises qui exploitent leur connaissance. C’est pas grand chose, c’est la moindre des choses !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.