Sakina M’sa, des Comores aux podiums parisiens

La créatrice de mode éthique Sakina M’sa pourfend les conventions et les diktats esthétiques. La désobéissance lui tient lieu de vertu. Toutes ses collections sont fabriquées à Paris, à la Goutte d’or. Depuis 1998, elle anime des ateliers de médiation culturelle dans les quartiers autour du vêtement, de l’identité et de la question de consommation. Son parcours atypique dans le stylisme, ses origines socioculturelles et le sens qu’elle entend donner à son travail l’ont amenée à entreprendre une réflexion de fond sur la démocratisation du secteur de la mode et sur la possibilité pour ceux qui ne sont pas issus du « sérail » de participer à cette aventure extraordinaire qu’est la fabrication et la présentation d’une collection.

Ecoutez ci-dessous l’interview de la pétillante Sakina M’sa.

Le parcours de Sakina M’sa et ses débuts dans la mode (2’32).

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Les-debuts-de-Sakina-Msa.mp3|titles=Les debuts de Sakina Msa]

Fabrication made in France et ateliers de médiation culturelle, Sakina M’sa développe un entreprenariat résolument social et solidaire (3’52).

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Une-entreprise-solidaire.mp3|titles=Une entreprise solidaire]

Halte au gaspillage ! Sakina M’sa mise sur la récupération. Sa dernière marotte : les bleus de travail d’ouvrier, qu’elle sublime dans sa dernière collection en pantalons, vestes et sacs (3’34).

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/Vive-la-recuperation.mp3|titles=Vive la recuperation]


















Portrait de Sakina M’sa réalisé par le photographe Fabien Lemaire.

Plus d’infos : www.sakinamsa.com et www.latendance.fr/sakinamsa


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone