Revue de presse : tous optimistes, les bienfaits des téléphones portables et les végétariens branchés

Au menu des bonnes nouvelles de Yolaine de La Bigne : un débat lancé sur le site tousoptimistes.com contre les « déclinistes », une étude américaine qui se penche sur les conséquences « bénéfiques » du téléphone portable et le végétarisme, grand gagnant des scandales alimentaires à répétition. A écouter ci-dessous. (3’04)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/03/Bonnes-Ondes-76-PAD.mp3|titles=Revue de presse du 24 mars 2011]

– « Il en faut peu pour être heureux » – Extrait du livre de la Jungle de Walt Disney – Jean Stout, Pascal Bressy
– « Meat Free Monday » – Paul McCartney

Version écrite de la revue de presse :

Ras le bol d’entendre toujours que la France est nulle ? Et que c’était mieux avant ? Vous n’êtes pas les seuls ! Même les économistes s’y mettent, en lançant l’offensive des « optimistes » contre les « déclinistes ». Un grand bravo à Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des Economistes, qui a décidé de lancer le débat sur un nouveau site Tousoptimistes.com. On y trouve toutes ces infos que certains persistent à ignorer : que la France attire les touristes, que nous sommes experts dans de nombreux domaines, que notre pays est l’un des plus doux à vivre, que notre système social est un des meilleurs etc.  Bien sûr, les difficultés existent, mais comme toujours et comme partout. L’optimisme est une façon de regarder la vie avec une philosophie souvent simple : il en faut peu pour être heureux !

Et justement, voici une info qui va intéresser nos optimistes. Alors qu’on pleure  sur les conséquences du téléphone portable sans  les connaître, puisque rien n’est encore prouvé, une nouvelle étude américaine publiée dans le prestigieux « Journal of the American Medical Association »,  semblerait démontrer leur effet « positif » sur le cerveau. Le site francemobiles.com nous explique que leur utilisation stimulerait l’activité cérébrale. En d’autres termes, si l’étude est confirmée, téléphoner rendrait intelligent! Allo ? Faites passer la bonne nouvelle !

Et, faites passer aussi un nouveau message : être végétarien devient vachement branché ! En France, le sujet a toujours été tabou alors que, nous rappelle A Nous Paris, les anglo-saxons sont très en avance sur le sujet avec des Natalie Portman, Brad Pitt ou Cameron Diaz, qui n’ont pas honte de leur choix. Car il est de plus en plus démontré, qu’être végétarien est excellent pour la santé, pour la peau et pour rester mince. Pourquoi ? Parce que l’on mange plus de fruits et légumes et que l’on privilégie des plats plus légers. Et puis, ne pas manger de chair animale, c’est aborder la vie avec une certaine éthique, « refuser de digérer l’agonie » comme disait Marguerite Yourcenar, l’une des rares végétariennes françaises. Digérer l’horreur des stabulations dénoncées enfin par les best-sellers « Bidoche » de Fabrice Nicolino, « Faut-il manger des animaux ? » de Jonathan Safran Foer et par les récentes émissions télévisées comme « Notre poison quotidien » sur Arte.  D’autant que l’industrie de la viande est particulièrement néfaste pour la planète, et responsable notamment de la déforestation en Amazonie. Comme l’explique l’un des militants les plus célèbres, Paul Mc Cartney qui demande un jour sans viande par semaine « Beaucoup de gens se sentent inutiles face aux problèmes environnementaux. Ne pas manger de viande un jour par semaine, c’est un petit changement qui a de grosses conséquences ». Allez, un jour seulement et certains scandales ne vous resteront plus sur l’estomac.


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.