Revue de presse : la ronronthérapie, des balades en chevaux et des rapports sexuels

Au menu des bonnes nouvelles de Yolaine de la Bigne : le ronronnement des chats qui accélèrent la cicatrisation, des chevaux qui nous baladent au Mont St-Michel et une étude qui montre que 3 rapports sexuels par semaine nous permettent de vivre jusqu’à 10 ans de plus. A écouter ci-dessous. (2’35)   

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/03/Revue-de-presse-du-18-mars.mp3|titles=Revue de presse du 18 mars]

« Le Chat » – Pow Wow
« Fruit de la Passion » – Franky Vincent

Version écrite :

Pas facile de trouver de bonnes nouvelles cette semaine ! Tout semble bien futile au regard de l’horreur que vivent les japonais avec un tel courage. Justement, ils nous donnent une magnifique leçon et nous devons savoir profiter de notre chance d’être vivants et  en sécurité. Par exemple, d’avoir un chat chez soi. Un chat, c’est non seulement beau, sensuel, drôle, doux, câlin, mais c’est bon pour la santé ! La « ronronthérapie », comme on la nomme, a été identifiée par le vétérinaire Jean Yves Gauchet, qui a étudié des volontaires en leur faisant écouter des ronronnements de chats. Le résultat : ils dormaient mieux et se sentaient mieux dans leur peau. Paris-Match nous explique même que les kinés constatent que ces vibrations sonores peuvent aider à réparer les os, les muscles, les tendons et accélèrent la cicatrisation. Le psychiatre Aaron Katcher a même démontré en 1982 que, caresser un chat, ralentit le rythme cardiaque, diminue l’anxiété et limite les risques de dépression nerveuse, tandis qu’on a constaté, que les enfants avaient moins d’asthme quand ils avaient un minou à la maison. Ronron, c’est bon !

Et décidément les animaux continuent de nous aider. Quand les chats adoucissent nos quotidiens, les chevaux nous baladent. De plus en plus d’expériences montrent leur intérêt par rapport à des engins coûteux, bruyants et polluants. Environnement Magazine nous annonce qu’à partir de 2012, les touristes iront visiter le Mont St Michel en calèche, tirée par de beaux percherons ou des postiers bretons. Ils gareront leur voiture loin du Mont, ce qui permettra de gérer en beauté les problèmes d’embouteillages et éviter une pollution qui mettrait en danger ce site magnifique.

Les conseils écologiques nous amènent à revenir vers l’essentiel et à la simplicité. Alors, quelle meilleure nouvelle que ces études récentes qui confirment ce que notre bon sens populaire sait depuis longtemps : faire l’amour est bon pour la santé ! On savait déjà que c’est excellent pour le cœur, la musculation du corps et pour la tête. Des travaux américains viennent de prouver que l’ocytocine, une hormone libérée par la femme lors des rapports sexuels, a un effet protecteur contre le cancer du sein, tandis qu’une éjaculation fréquente est une des meilleures façons pour ces messieurs, d’éviter le cancer de la prostate. La prescription docteur ? 3 rapports sexuels par semaine permettraient de vivre 10 ans de plus et en pleine forme. Excellent, bon ben, y’a plus qu’à !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.