Biodiversité :

Remettre les zones humides à flot

Réservoirs de biodiversité, les zones humides font partie des milieux les plus utiles à l’Homme. Pourtant, elles sont sont mal connues et mises en danger : en France, 64 % d’entre elles ont disparu depuis la fin du 19eme siècle ! La Tour du Valat est un centre de recherche dédié à la conservation de ces zones vitales en Méditerranée. Faisons le point sur leurs enjeux avec son directeur scientifique, Jean Jalbert. A noter qu’à l’occasion de la Journée des Zones Humides du 02 février 2017, la Tour du Valat ouvre ses portes dimanche prochain de 08h30 à 17h.

flamant rose et sanglier (2)

Lagune, mare, étang…  Qu’est-ce qu’une zone humide exactement ? En quoi ce milieu, qui sert à produire de la vie, est-il complexe ?

C’est en France, en 1962, qu’a été lancé le premier appel à rédiger une convention internationale sur les zones humides. Malgré tout, elles sont encore détruites et mal connues. Comment sauvegarder ces « éponges » ?

La recherche a toute sa place pour conserver ces zones humides dont l’écosystème, s’il est appauvri, peut présenter des risques pour la santé humaine.

Jean Jalbert copyright : Hervé Hôte / Agence Caméléon
Jean Jalbert copyright : Hervé Hôte / Agence Caméléon

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.