SPhere : Quand le sac poubelle fond pour le sucre plutôt que le pétrole

En prenant le risque, il y a 6 ans, de se lancer dans la fabrication de produits respectueux de l’environnement, le groupe SPhere en est sorti vainqueur et devance même ses concurrents d’une trentaine d’année en terme d’innovations liées au développement durable. Aujourd’hui n°1 des emballages ménagers, John Persenda, son PDG, nous explique que « l’idée, c’est faciliter la vie des consommateurs, sans polluer avec nos produits. » Après avoir lancé un sac plastique biodégradable à base de fécule de pomme de terre, voici celui à base de canne à sucre avec sa marque Alfapac. Lumière.

 

 

Contrairement à son ancêtre fossile qui dégage deux kilos de CO2 pour 1kg de sac plastique, le sac Vegetal Origin ® n’en dégage pas du tout ! (3’36)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-1aj.mp3|titles=Vegetal Origin ®]

Pour John Persenda, la France est un pays où la conscience écologique est très forte. Son groupe SPhere, numéro un européen des emballages ménagers, se fixe comme objectif de proposer des matières premières pour ses produits qui soient autres que du pétrole. (2’06)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie2.mp3|titles=la demande écologique du consommateur]

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Teddy Follenfant

Scientifique, co-fondateur de l’une des premières Fondations d’entreprises en 1992 puis journaliste Environnement et Développement durable sur BFM, aujourd’hui sur RCF, auteur de plusieurs livres sur le Développement durable avec Interviews des grands Patrons du CAC 40, en collaboration notamment avec Pierre DELAPORTE/Président d’honneur d’EDF.