Innovation :

Pull pour pingouin ou immeuble aspirateur d’air, 365 idées pour sauver la planète

La crise environnementale inspire nos concepteurs. L’e-magazine Efficycle propose 365 idées innovantes de l’année 2015 qui donnent le moral. Quand l’imagination et l’intelligence aident la planète…

visuel-réseaux-sociaux-2015-en-365-initiatives-2

Ecoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30 !

Ecoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

Version écrite de la chronique :

Dans la série des bonnes résolutions de début d’année, on retrouve les 365 initiatives, de l’an passé, pour réinventer le monde. 

C’est plus exactement un hors-série du e-magazine Efficycle qui a sélectionné 365 idées innovantes de l’année 2015. Par exemple, la première chaine d’épicerie Zéro Déchet en France. Comme à l’époque de papy, chez Day by Day, tout est vendu au poids et vous venez avec vos propres récipients, boites, sacs, paniers, cabas ce qui vous permet de faire une économie de…  40%, c’est ce que coûte le packaging en réalité.

Un concept écolo qui coûte moins cher, ce qui n’est pas toujours le cas, ça devrait bien marcher, non ?

Ce type de magasin est même l’avenir ! Autre idée maligne, celle de la ville de Sydney qui vient de mettre en place des distributeurs automatiques pour récompenser les passants propres. Vous leur apportez vos déchets recyclables en plastique et en échange ils vous offrent des billets d’autobus, des bons de nourriture et autres petits cadeaux qui vous motivent pour faire du tri. Les meilleures idées sont souvent les plus simples, à l’image de l’américain Kenton Lee qui a créé la chaussure durable pour les enfants. Elle s’agrandit au fur et à mesure que la taille de leurs petits petons augmente. « The Shoe that Grows« , littéralement « la chaussure qui grandit » est une sandale en cuir et caoutchouc avec 5 tailles possibles et une durée de vie de cinq ans. C’est un projet humanitaire pour aider les plus de 300 millions d’enfants obligés de se déplacer pieds nus. Le prix d’une paire est de 28€, mais un don de 10$ permet d’en offrir une.

Jolie idée en effet ! Encore d’autres ?

L’immeuble purificateur d’air de l’architecte allemand, Daniel Libeskind, à Berlin, avec des fenêtres en céramique qui aspirent le dioxyde de carbone pour le transformer en oxygène. Ou la poubelle flottante pour nettoyer les océans, des Australiens Andrew Turton et Pete Ceglinski. Elle aspire détritus et liquides (huiles, carburants, etc) grâce à une pompe à eau qu’elle récolte dans un « sac de capture » en fibres naturelles. Quand le sac est plein, on l’enleve, on le vide et on le remet à l’eau. Un projet qu’ils espèrent commercialiser en 2016. On termine avec un autre australien Alfred Date, de 109 ans qui a tricoté des petits chandails pour permettre aux pingouins d’avoir chaud et surtout de sauver les bébés quand il y a des marées noires. De quoi enfin illustrer la vieille expression « être habillé comme un pingouin » !

585Cette chronique a été diffusée le 10 février sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Laura Stefanutto

Passionnée par le monde et ses richesses culturelles, elle écume les mers depuis son plus jeune âge. Bien décidée à profiter de ce que lui offre la vie, elle débute une série de voyage en solitaire, avec l’Australie notamment, après l’obtention de son bac. Quelques mois plus tard et des souvenirs plein la tête, elle revient en France pour entamer une école de journalisme. Sensible à la cause humaine et environnementale, elle est convaincue qu'un avenir meilleur est possible.