Quelle époque éthique :

Prêts à défendre les lanceurs d’alerte ?

Les États-Unis ont confirmé leur intention de juger Edward Snowden qui avait révélé l’ampleur des surveillances électroniques mondiales mises en place par la très secrète agence de renseignements américaine NSA. Le jeune homme actuellement réfugié en Russie risque 30 ans pour espionnage.

Flickr

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 6h10 et 7h22 du lundi au vendredi, dans « Quelle époque éthique », une chronique à télécharger :

Version audio :

Version écrite :

La Maison Blanche a tranché il y a quelques semaines, Edward Snowden devra être jugé ?

Malgré la pétition de très grande ampleur menée aux États-Unis et signée par des personnalités comme Susan Sarandon ou Peter Gabriel, l’administration Obama ne revient pas sur sa décision. Le jeune informaticien et ancien consultant de la NASA devra répondre de ses actes. Pour l’instant Edward Snowden est réfugié en Russie et risque s’il rentre aux États-Unis une peine de 30 ans de prison pour espionnage. On se souvient qu’en 2013, il avait décidé de dévoiler à la presse l’ampleur des surveillances électroniques américaines mises en place après les attentats du 11 septembre 2001.

Alors lanceur d’alerte ou traître?

« Monsieur Snowden n’est pas un lanceur d’alerte » a martelé le porte-parole de la Maison Blanche affirmant qu’il existe un processus spécifique qui permet aux lanceurs d’alertes d’exprimer leurs inquiétudes tout en protégeant les secrets de sécurité nationale des États-Unis. Ah bon ? Ce n’est pas l’opinion des milliers de personnes qui ont signé la pétition et d’Oliver Stone qui signe le biopic « Snowden » qui sort en France le 1er novembre. Il y retrace le parcours d’un jeune idéaliste prêt à tout quitter pour faire éclater la vérité. C’est un vrai débat éthique car ces lanceurs d’alerte nous permettent de connaître la vérité, en tout cas certaines vérités, mais le payent ensuite de façon épouvantable. Sommes-nous prêts à défendre ceux qui refusent le système ? Une vraie question qui dérange…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.