Gastronomie :

Une première : participer à l’emmontagnée

C’est le grand départ des vaches pour les alpages, un moment exceptionnel que les producteurs de Beaufort nous font partager pour la première fois, pour nous faire partager leur passion du fromage, des vaches et de la montagne.

vache

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 7h52 du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30.

Version audio :

Version écrite :

Aujourd’hui, Yolaine vous emmène tout là-haut dans la montagne !

Car pour aimer la nature, il faut la connaître et donc la découvrir pour la grande majorité d’entre nous. Cet été, les producteurs de Beaufort, ce délicieux fromage des Alpes, lancent une jolie expérience. Ça démarre demain et pour la 1ère fois, ils emmèneront  une trentaine de privilégiés pour « l’emmontagnée ». C’est le moment où on regroupe les petits troupeaux de vaches de la vallée en gros troupeaux qui vont partir dans la montagne pâturer de 1500 à 2500 mètres d’altitude, où ils trouvent une alimentation particulièrement riche et variée pendant tout l’été. C’est toujours un moment fort de l’année qui demande une vraie organisation : assurer la traite du matin, transporter le matériel, déplacer les troupeaux, les traire à nouveau l’après-midi, etc. Toute la matinée demain à Granier, des gens comme vous et moi vont pouvoir assister à ce grand évènement, et – c’est une première – suivre les troupeaux, ce qui est un spectacle superbe dans de magnifiques paysages. S’il reste des places on peut s’inscrire à info@fromage-beaufort.com.

Ça m‘étonnerait qu’il en reste mais après, durant l’été, on peut aussi aller voir les vaches ?

Du 25 juillet au 18 août 2016, rendez-vous tous les lundis et jeudis, dans chacune des 3 vallées de la zone de production du Beaufort (vallée de la Maurienne, de la Tarentaise, du Beaufortain/Val d’Arly). Ceux que l’on appelle les Colporteurs des Alpages, sorte d’ambassadeurs de cette opération, vous feront découvrir la vie des 13 000 vaches montagnardes qui pâturent dans la nature, ce qui est très important pour entretenir l’écosystème et par voie de conséquences les domaines skiables. Bonne info pour les fous de glisse ! Grâce à elles, on limite les risques d’avalanche par exemple. Le spectacle est passionnant : on peut observer jusqu’à 60 espèces végétales différentes par m² ! Ces colporteurs des Alpages sont 3 jeunes, 21-27 ans qui vont nous faire partager leurs 3 passions.

La passion du fromage et donc de la gastronomie, je suppose !

Ce sera Noémie Jacquelin, 25 ans, qui vous fera rencontrer des chefs étoilés et des producteurs prêts à dévoiler leurs recettes secrètes. Il y aura aussi des activités sportives, avec Christopher Shand, athlète de haut niveau franco-britannique, membre de l’équipe britannique de ski-alpinisme. Enfin, Fanny Godet qui est une amoureuse de la nature en montagne vous emmènera découvrir la faune et la flore dans les alpages et le long des sentiers. C’est une opération commerciale intelligente, un peu comme les circuits à thèmes, type route du vin, pour faire découvrir un métier, une gastronomie, des animaux et des paysages.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marion Lefevre

Etudiante en sciences politiques et désirant faire du journalisme son métier. Jusqu'ici assez peu informée en terme d'écologie, c'est au contact de quelques amis vegan et végétariens que j'ai commencé à m'intéresser aux problématiques environnementales. J'étudierai l'année prochaine au sein d'une université montréalaise, où j'espère bien pouvoir en apprendre davantage sur l'écologie sauce québécoise !