Interview :

Pour Tom Hanks, on risque la fournaise avec Trump !

Le 15 janvier 2009, le monde entier assistait au « Miracle sur l’Hudson » de l’exceptionnel commandant « Sully » Sullenberger. Clint Eastwood va mettre en images cette catastrophe en confiant le rôle-titre à Tom Hanks qui a quelques heures de vol après avoir joué les Capitaines dans « Il faut sauver le soldat Ryan » ou « Apollo 13 ». En attendant, s’il y a bien un crash que Tom veut éviter, c’est une potentielle élection de Donald Trump qui estime que le réchauffement climatique est un « hoax », traduisez un canular ! Interview du héros d’ « Inferno » en salle dès demain.

LONDON; - OCTOBER 20: Actor Tom Hanks attends the World Premiere of Disney’s "Saving Mr. Banks" at the Closing Night of the  57th BFI London Film Festival at the Odeon Leicester Square on October 20; 2013 in London; England.

Version audio :

Version écrite :

La Cop22 a commencé. En terme d’implication, pensez-vous que les États-Unis en ont fait assez pour rendre la planète plus verte ?

Eh bien je pense que nous avons ouvert la voie sur beaucoup de plans. Moi, par exemple, je conduis une voiture électrique depuis qu’elles sont disponibles, depuis 2003. Nous, les États-Unis, nous sommes une société de consommation qui avons initié ce genre d’initiative. J’ajoute que nous ne faisons pas pire que tous les autres nations si l’on se rapporte à la taille de mon pays. Je pense que nous sommes en voie de faire comprendre aux gens que tout dépend désormais de la série de décisions personnelles qu’ils prendrons pour le climat et pour notre planète. La question environnementale est de notre responsabilité et cela débute avec les décisions personnelles que nous prenons ! Bref, je pense que nous faisons du bon boulot. Certes, il reste encore du pain sur la planche et nous ne sommes pas encore tirés d’affaire, mais je crois que les États-Unis, en ce qui les concerne, montrent la voie !

En attendant, l’un de vos compatriotes et actuel candidat à la Maison-Blanche, à savoir Donald Trump, estime que le réchauffement climatique est une pure invention…

Je crois aux mathématiques, je crois dans les lois de la physique. Vous ne pouvez pas regarder tous ces chiffres et toutes ces lois de la physique et arriver avec une autre conclusion ! Et si vous remettez cela en question, cela revient à croire que le monde est plat et que les carottes sont en fait une version des dents du diable. Ce que les gens croyaient réellement, à une époque, en raison de leur forme. Vous ne pouvez pas discuter avec un tel niveau d’ignorance. Vous ne pouvez pas non plus faire changer les idées de ces personnes si ces derniers ont choisi d’ignorer une chose d’aussi fondamentale et d’aussi parlant que les chiffres. Or, ces chiffres sont clairs. Chercher la petite faille ou des petits détails est une perte de temps absolue. Cela revient à dire que le changement climatique est un canular. C’est aussi méprisant que de déclarer que l’Holocauste était aussi un canular. Si c’est le cas, prouvez-le moi ! Je n’y étais pas ! Si ce n’est pas aussi méprisable, c’est en tout cas aussi ignorant permettez-moi de vous le dire !

Tom Hanks, who stars in 'Sully', at the London Hotel in West Hollywood, CA. Photo: Magnus Sundholm for the HFPA
Tom Hanks, who stars in ‘Sully’, at the London Hotel in West Hollywood, CA. Photo: Magnus Sundholm for the HFPA
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Frank ROUSSEAU, grand reporter et pur produit de la mondialisation ! Elevé en partie en Afrique, au Canada, en Nouvelle Calédonie. Eduqué en France puis dans les Universités américaines, il se passionne ensuite pour l’histoire de l’art et celles de civilisations avant d’intégrer le Figaro Quotidien. Journaliste freelance, il partage désormais son temps entre l’oligopole de Los Angeles et un petit village des Yvelines…