Pour éviter les particules fines, roulons collectif !

GDF-SUEZ_logocarre-195x19511112L’Organisation Mondiale de la Santé vient d’annoncer que la pollution de l’air provoquait chaque année 7 millions de morts prématurés. La France a connu ces dernières semaines des épisodes visibles de pollution aux particules fines. La voiture ne représente que 15% des émissions de ces objets minuscules mesurant quelques millièmes de millimètres, mais elle est montrée du doigt. André Broto, directeur de la prospective chez Cofiroute (filiale de Vinci) explique pourquoi la France est un paradis pour la voiture et comment on pourrait adopter d’autres solutions.


La voiture est le moyen le plus simple de se déplacer. Il est aussi le moins cher dans de nombreux cas (voyages en famille ou avec bagages). Le réseau routier français est l’un des meilleurs du monde. L’inter-modalité devrait être mieux organisée. (03’20)

Broto Partie 1 – 03.19 traiter

 Partie 1 R+®gion parisienne TrajetAB

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez dans la 2ème partie nous verrons qu’il est possible de faire mieux avec des solutions relativement simple en matière de trafic routier

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Grand spécialiste des questions d’environnement, Jean Louis Caffier est journaliste consultant sur LCI, président de l'association "Climat-Energie-Humanité-Médias" et co-fondateur avec Jean-Marc Jancovici des "Entretiens de Combloux".