Nutrition et santé :

Les plantes sauvages peuvent-elles sauver l’Humanité ?

Saviez-vous qu’il y a vingt ans à Sarajevo, les habitants ont survécu à quatre années de siège en consommant 170 plantes sauvages ? En plus de leur fonction nourricière, ces herbes folles sont indispensables à notre environnement et à notre santé. Un sol sain assure en effet un corps en bonne santé à travers l’alimentation. Un enfant malade et violent peut-il donc être victime d’une mauvaise nourriture ?
Interview du biologiste George Oxley, auteur du livre « Fleur au fusil – Nutrition, santé, climat : la science des plantes sauvages pour sauver l’Homme ». 

784623

Guerre : peut-on survivre grâce aux plantes ?

Ceux qui ont connu la guerre à Sarajevo ont pu survivre grâce à une centaine de plantes qui poussaient même au milieu des obus comme l’ortie, bourrée de protéines, et le tussilage qui aide à la réparation de la peau.

La version audio est à écouter en ce moment sur Radio Néoplanète le lundi et jeudi à 13h45, mardi, vendredi et dimanche à 03h45 et 15h45.

Version vidéo

Survivre à la guerre grâce aux plantes par neoplanete-info

L’intelligence de la fleur : peut-elle aider l’Homme ?

La version audio est à écouter en ce moment sur Radio Néoplanète le mardi et vendredi à 03h45 et 13h45, le lundi, jeudi et dimanche à 15h45

Une plante ne pousse pas par hasard et doit beaucoup aux champignons comme l’explique le biologiste George Oxley qui souligne l’importance de connaître le biotope des plantes.


L’intelligence de la fleur : peut-elle aider l… par neoplanete-info

La nourriture peut-elle rendre nos enfants violents ?

Pourquoi mettre en place une machine capable d’analyser les bactéries qui se nichent dans notre corps ? Quand il y a une perte de la biodiversité, il y a aussi une perte de la santé qui dépend de la diversité de notre alimentation.


La nourriture peut-elle rendre nos enfants… par neoplanete-info

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.