Végétarisme :

On a testé la 1ère boucherie sans viande de France

Prouver aux Français que l’on peut se faire plaisir sans manger de viande ? C’est le but de Philippe Comte et de sa compagne qui viennent tout juste d’ouvrir une « boucherie végétarienne » dans le 12ème arrondissement de la capitale ! Viande hachée sans bœuf,  poulet sans chair de poule, lardons sans lard ni cochon… tous ces produits sont faits à base de protéines végétales dans un souci de bien-être animal et d’éthique environnementale.  

Photo2

Oui oui, vous m’avez bien lu ! C’est d’une boucherie végétarienne dont il est question ici ! Philippe Comte nous en explique le principe. Ce grand gourmand nous raconte aussi comment et pourquoi il est devenu végétarien

Tous les produits suivent la même logique : se faire plaisir sans se priver et sans détruire la planète ! Mais quels sont les ingrédients utilisés ? Pourquoi préférer le surgelé au frais ?

La boutique propose aussi un snacking, cela permet de goûter aux produits avant de les acheter pour la maison ! Entendez par vous-même si certaines recettes vous donnent envie !

Et pour vous faire saliver, voici en exclusivité la préparation d’un wrap aux boulettes sans bœuf et légumes grillés, le tout accompagné d’une délicieuse sauce tartare…

A la maison, j’ai aussi testé les escalopes de « poulet« , toujours à base de protéines végétales, et contenant du fer et de la vitamine B12 pour ne pas risquer les carences. J’ai fait ces escalopes de la même façon qu’on peut faire les « vraies » avec une sauce à la crème et aux champignons.

Aucun problème de cuisson, entre 6 et 8 minutes à la poêle. Les escalopes prennent une jolie couleur dorée et la peau devient légèrement croustillante.

L’odeur ressemble à celle du poulet, pour l’aspect c’est un peu moins significatif.

– Au goût c’est très bon ! En tant que végétarienne depuis quelques années, je me souviens encore du goût de la viande, et même si cela s’en rapproche beaucoup, ce n’est pas exactement pareil bien sûr. Mais rien d’anormal, la texture est consistante et pour les réticents aux steaks de soja, sachez que cela n’a absolument rien à voir avec ceux trouvés au rayon frais ou bio des supermarchés. C’est un produit qui ressemble beaucoup à de la viande.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Passionnée par le cinéma documentaire et l'environnement, Alexandra a choisi le journalisme par vocation. En grande optimiste et végétarienne convaincue, elle espère un avenir meilleur pour le monde. Chaque petite voix compte... la sienne aidera peut-être à améliorer les choses en donnant les informations nécessaires à la réflexion !