Monique Neubourg fait l’éloge de la lenteur

Prendre le temps, ça s’apprend. Dans son « Invitation à la lenteur », Monique Neubourg prodigue ses conseils aux agités, aux énervés, aux frénétiques pour qu’ils trouvent enfin la pédale de frein. Petit livre d’humeur positive et de conscience éclairée, l’ouvrage tient aussi bien de l’almanach astucieux et avisé que du bric-à-brac poétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon l’organisation mondiale de la santé, près de 450 millions de personnes dans le monde souffriraient du stress. Un mal qui pourrait être évité, selon Monique Neubourg, simplement en ralentissant notre rythme de vie. (1’40)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Session-sans-titre-1_mixage-final.mp3|titles=Monique Neubourg – La lenteur, remède contre le stress]

Productivité, rentabilité, satisfaction immédiate des envies… La rapidité est devenue un véritable mode de vie. Mais la lenteur redevient tendance. Nourrie de valeurs respectueuses des rythmes de la nature, elle s’invite dans tous les domaines de la vie quotidienne : alimentation, loisirs, sexualité, voyages… Et permet parfois de redécouvrir le monde qui nous entoure. (3’23)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Son-21.mp3|titles=Invitation a la lenteur – Ralentir au quotidien]

Pas toujours facile, pourtant, de ménager son temps. Mais pour Monique Neubourg, il est toujours possible de trouver un créneau quotidien pour pratiquer sa lenteur. (1’42)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Son-3.mp3|titles=Invitation a la lenteur – Un luxe accessible]

La lenteur prend de l’ampleur, notamment grâce à la sieste. Une activité qui se retrouve sur les cinq continents. A consommer sans modération. (1’57)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Son-4.mp3|titles=Invitation a la lenteur – l’art de la sieste]

Invitation à la lenteur, éditions La Martinière, 12,90€

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.