Quelle époque éthique !

Meubles-arbres, touchons du bois ?

Faire pousser un arbre en forme de chaise, c’est l’amusante idée du designer britannique Gavin Munro, qui  lance une ligne de mobilier étonnante.

Les différentes formules de « Quelle époque éthique » :

– en podcast radio
– en vidéo
– en version écrite
– à écouter sur la Radio Néoplanète tous les jours à 9h45 et 19h45

Ecoutez la chronique audio :

Regardez la chronique en images : 

Montage vidéo réalisé par Alexandra Drieghe

Version écrite de la chronique
Full GrownC’est lorsqu’il était enfant et qu’il jouait à Robin des bois en grimpant aux arbres que Gavin Munro a eu cette idée. Adulte, il est parti aux Etats-Unis étudier la technique de l’inventeur de l’arbosculpture, Axel Erlandson, un cultivateur qui a passé sa vie à transformer les arbres en sculptures vivantes. En 1947, il avait même ouvert près de Santa Cruz le parc « Circus Tree »   avec une soixantaine de ses œuvres aux formes délirantes. Mais il meurt en 1964 sans avoir révélé sa technique et sa collection est laissée à l’abandon.

Heureusement, elle sera rachetée en 1985 par un pépiniériste qui la transplantera à Gilroy pour réouvrir le parc d’attraction Gilroy Gardens, où les familles vont admirer ces drôles d’œuvres d’art.
Full Grown

L’idée de Gavin Munro est donc d’adapter cette technique au design. Il fait actuellement pousser un champ d’arbres-meubles au Royaume-Uni : des noisetiers, frênes  ou chênes rouges guidés par des moules en plastique recyclé qui seront ensuite réutilisés pour les collections futures.

Full GrownCar c’est l’un des intérêts du concept : les arbres utilisés pour ces meubles ne meurent pas, comme cela se passe actuellement quand on les coupe. Ils referont de nouvelles pousses pour de nouveaux meubles. La récolte de Gavin Munro, entretenue jour après jour, donnera dans quelques temps des chaises, des miroirs, des tables et des hamacs dont les premières pièces seront mises en vente au printemps 2016.  L’intérêt : nous sensibiliser à la nature et à la beauté des arbres, nous apprendre à donner du temps au temps, à patienter pour créer un meuble et bien sûr éviter de couper des merveilles et de déforester.

« Mais ça doit coûter très cher », allez-vous dire ! Forcément, tant de travail et une aussi belle matière impliquent un investissement: une chaise, par exemple, se vendra environ 2500 euros. Mais elle le vaut bien ! Les meubles-arbres seront-ils demain la nouvelle tendance branchée ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.