COP21 :

Maroc : le réchauffement menace les ressources en eau

Avocate marocaine spécialisée dans les questions d’eau, Houria Tazi Sadeq explique à quel point les problèmes d’eau sont dépendant du climat, surtout dans un pays comme le Maroc où l’essentiel de l’eau douce vient du ciel. Pour la COP22 qui se déroulera dans un an à Marrakech, elle pense qu’il faudra mettre l’accent, avec tous les pays africains, sur l’équilibre qu’il faut trouver pour conserver les ressources en eau. Rencontre au Bourget. 

Mme Houria Tazi Sadeq, juriste marocaine de l'eau, COP21
Mme Houria Tazi Sadeq, juriste marocaine de l’eau, COP21
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.