Film "L'Odyssée" :

Lambert Wilson entre vagues à l’âme et envie de se jeter à l’eau

A l’occasion du biopic sur le commandant Cousteau, incarné à l’écran par Lambert Wilson dans le film « L’Odyssée » en salles le 12 octobre prochain, c’est avec joie que j’ai retrouvé celui qui a fait la première couverture du magazine Néoplanète ! Malgré un petit optimisme pour notre planète, l’acteur est prêt « à reprendre son bâton de pèlerin » pour la bonne cause. Celle des océans bien sûr mais aussi pour Haïti. Allez, on largue les amarres avec Lambert Wilson.

© 2016 Wild Bunch
© 2016 Wild Bunch

Lambert Wilson : « L’Odyssée me donne envie d’être militant »

Dans L’Odyssée, il joue l’amiral Cousteau, l’un des premiers à avoir pris conscience de la pollution des mers. De quoi re-donner à Lambert Wilson des envies de militantisme !

L’Odyssée à l’abordage du grand Cousteau !

L’amiral Cousteau était un personnage charismatique connu de tous les chefs d’état, qui pourrait jouer un tel rôle aujourd’hui ?

Le commandant Cousteau aurait-il pu devenir militant extrême comme le pirate Paul Watson ?

Pour Lambert Wilson, l’Odyssée est une étape dans sa carrière et ses convictions pour lutter notamment contre le désarmement

Lambert Wilson : « J’ai l’impression que la planète est à feu et à sang » 

Un film comme l’Odyssée peut-il convaincre les foules de l’urgence de la situation ? Chacun doit changer sa perception du monde, répond Lambert Wilson à qui ce film donne envie de quitter la ville et larguer les amarres.

Voir la bande-annonce de « L’Odyssée » en salles le 12 octobre 2016 :

Sans titre

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.