L’instant culinaire, le traiteur bio et éthique

Cuisine moléculaire ou traditionnelle, du monde ou traiteur français, il est parfois difficile de s’y retrouver dans le vaste paysage des traiteurs parisiens. Créé en 2006, L’instant culinaire a opté pour un autre créneau : la cuisine biologique et éthique. Néoplanète a rencontré son chef François Furlan pour en apprendre davantage sur cette initiative.

 

 

 

François Furlan est présent depuis le début de l’aventure. Sensible à la cause écologique, il prône également un management pédagogique et solidaire de ses 13 cuisiniers. Il revient sur les trois niveaux d’engagement de l’instant culinaire : des produits de qualité, une politique d’insertion de travailleurs handicapés et la compensation carbone de toutes ses prestations. (2’08)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Aux-ptits-oignons_mixage-final.mp3|titles=Le concept ]

François Furlan aime ses produits et cherche la qualité avant tout. C’est pour cela qu’il ne revendique pas l’appellation « 100% Bio ». Un concept impossible à respecter selon lui. Son crédo : suivre la demande du client, ne prendre que les meilleurs produits et ne pas brimer sa créativité comme avec sa recette de litchi au foie gras, pas totalement bio, mais simplement délicieux. (2’31)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Son-22.mp3|titles=La passion du produit]

Gaspacho de concombre, œuf de caille au foie gras, macaron au roquefort… L’instant culinaire propose des mets variés et originaux toujours adaptés à la demande du client. Un service qui s’ajuste également à différents budgets. Le concept bio et éthique ne pesant pas trop sur les prix, il en coûtera entre 60 et 150 euros l’assiette, selon la prestation choisie.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/02/Son-31.mp3|titles=Un service sur mesure]

Plus d’informations sur L’instant culinaire

 

 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone