COP21 :

L’hydrogène, le booster des énergies renouvelables ?

Il est encore peu connu, pourtant il a de quoi séduire ! L’hydrogène contient 3 fois plus d’énergie que le gazole et 2,5 fois plus d’énergie que le gaz naturel. Il n’émet pas de gaz à effet de serre lorsqu’il sert de carburant et dope nos véhicules électriques ; combiné avec l’oxygène, il produit seulement de l’eau. Présent à la Global Conference 2015Pascal Mauberger, directeur général de McPhy Energy et président de l’Afhypac, l’Association Française pour l’Hydrogène et les Piles à Combustible, nous explique comment l’hydrogène peut valoriser les énergies renouvelables

Pixabay CC0 Public Domain
Pixabay CC0 Public Domain

L’hydrogène, qui permet de stocker de l’électricité, peut-être utilisé comme combustible pour votre voiture ou être injecté dans le réseau gazier. Voyons comment l’hydrogène, sorti de l’eau avec de l’électricité, permet de valoriser et stocker les énergies renouvelables…

Grâce à l’électrolyse de l’eau, l’hydrogène peut servir à la transition énergétique ; Pascal Mauberger nous explique de quelle manière. Sommes-nous en avance ou en retard sur l’hydrogène par rapport à nos voisins européens ?

Utilisé depuis de nombreuses années, notamment pour le raffinage, l’hydrogène a un avenir prometteur pour la mobilité électrique mais aussi pour le « Power to gas » qui consiste à transformer de l’électricité en gaz… La France est-elle donc une puissance en devenir en matière d’hydrogène ?

Quels risques présente l’hydrogène et combien coûte-t-il à la pompe ? La réponse avec Pascal Mauberger.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.