Innovation :

L’homme qui murmure à l’oreille de son chien… même à 800 mètres de distance

Pour que les handicapés ne s’angoissent pas quand leur chien se promène en liberté, ce collier permet de lui parler et même de le caresser !

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 7h52 du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30.

Version audio :

Version écrite :

Notre innovation du lundi concerne les chiens pour handicapés qui vont avoir un collier connecté, mais encore ?

L’association Handi’chiens s’est rendu compte que les aveugles ou les personnes en fauteuil roulant ont souvent peur que leur chien d’assistance ne s’enfuit et qu’ils ne puissent le rattraper. Du coup, ils ne le lâchent pas d’une semelle, ce qui est dur pour un chien qui déjà travaille beaucoup et a besoin comme tous les chiens d’un peu de liberté de temps en temps.  D’où l’idée de créer un collier connecté pour mieux gérer son chien.

En quoi un collier peut résoudre ce problème ?

Il permet de continuer le dialogue avec le chien même s’il est loin de son maître. Ce sont des chercheurs du Lab-Sticc, le laboratoire des sciences et techniques de l’information, de la communication et de la connaissance, basé à Lorient, qui ont créé ce collier connecté. Première qualité : il permet de géo-localiser l’animal dans les 800 mètres environnants grâce à votre smartphone et avec le réseau ouvert Lora (donc pas besoin de prendre un quelconque abonnement). Ensuite, ce collier magique peut vous dire si votre toutou est assis, debout ou en train de marcher. Mais ce n’est pas tout ! Il peut donner des ordres, que vous avez préenregistrés avant ou bien se mettre à vibrer pour imiter une caresse en guise de récompense. Le but est donc de ne pas casser la relation, tout en laissant le chien se dégourdir un peu les pattes.

Et les chiens acceptent cette petite merveille ?

Il faut les habituer en plusieurs séances d’éducation bien sûr, parce qu’au départ, ils peuvent être un peu déstabilisés, notamment en entendant la voix de leur maître sans le voir. Cette technologie est une première, même s’il existe d’autres colliers connectés comme Weenect Pets, Haier ou Test Wékiki qui est équipé d’une caméra intégrée et d’une balise GPS pour  suivre l’animal. Mais le collier du Lab-Sticc reste le plus élaboré. Il a un concurrent de taille,  FIDO (Facilitating Interactions for Dogs with Occupations), appareil inspiré des Google Glass et élaboré à l’Institut technologique de Géorgie aux États-Unis. Il s’agit d’une veste que l’on met au chien et qui comporte des capteurs sensoriels et auditifs. En tirant, en mettant son museau sur le côté, le chien active le mécanisme. Ce qui déclenche un signal sonore ou visuel qui avertit son maître d’une situation inhabituelle. Bref, la technologie vient aider les chiens des handicapés à être plus libres, donc plus heureux, une bonne chose pour l’animal et pour son maître !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Marion Lefevre

Etudiante en sciences politiques et désirant faire du journalisme son métier. Jusqu'ici assez peu informée en terme d'écologie, c'est au contact de quelques amis vegan et végétariens que j'ai commencé à m'intéresser aux problématiques environnementales. J'étudierai l'année prochaine au sein d'une université montréalaise, où j'espère bien pouvoir en apprendre davantage sur l'écologie sauce québécoise !