Sciences humaines :

L’explorateur des limites du corps humain

Certains diront qu’il faut être fou. Christian Clot, lui, tout juste de retour d’une série de quatre missions de trente jours, sans assistance ni moyen de communication dans les zones climatiques les plus extrêmes du monde, dira qu’il faut être tout simplement curieux. Déjà adolescent, cet homme là cherchait à repousser ses limites et a tout fait dans sa vie… ou presque. C’est justement ce « presque » qui le motive à aller plus loin pour questionner scientifiquement les limites de l’adaptation de l’homme à des situations qui nous dépassent. Il publie chez Glénat Jeunesse « Moi, Christian Clot, Explorateur », le récit de sa vie dans ce bel ouvrage accompagné des illustrations de Hédi Benyounes.

Tout juste quatre jours après son retour, Christian Clot a confié le récit de son expédition Adaptation à Néoplanète.

 IMG_3077 (1)

L’explorateur Christian Clot revient d’une série de quatre missions de trente jours chacune, à la découverte des climats les plus hostiles pour l’homme. Chaleur et aridité du désert iranien, froid et humidité de la Patagonie, chaleur et moiteur de l’Amazonie puis le froid sec de la Sibérie. Au delà des analyses scientifiques qui permettront d’améliorer nos connaissances sur l’adaptation de l’homme à la nature, Christian Clot porte un message simple : être prêt à écouter, à changer et à se remettre en question rend l’obstacle surmontable. Et malgré la difficulté, il y aura toujours de l’émerveillement.

Quelle est donc la motivation de Christian Clot à prendre autant de risques ? Pour mieux comprendre le monde il a décidé de devenir l’explorateur du dépassement personnel : pour cela, et à des fins d’analyses scientifiques, il s’est rendu dans les contrées aux climats les plus extrêmes pour tenter de repousser les limites de l’homme face à l’hostilité des conditions les plus rudes. Selon lui, une chose est sûre,  l’homme ne pourra survivre qu’en apprenant à vivre ensemble.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Bruno Lorenzi

Journaliste / reporter, passionné de musique et d’environnement. Il débute à la télévision en 1993 avant de se consacrer exclusivement au média radio en 2000, à Radio France. Il réalise des documentaires, reportages et magazines et conserve toujours son attachement au métier de journaliste en s’impliquant dans des causes choisies.