Transition énergétique :

Les écrans de pub n’illuminent pas les économies d’énergies

Yolaine de la Bigne vous parle aujourd’hui de ces écrans de pubs que l’on voit dans le métro parisien et dans les gares et qui ne sont pas une bonne nouvelle écologique.

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 7h52 du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30.

Version audio :

Version écrite :

Depuis 2010, le groupe RATP et sa régie publicitaire « Metropub » installent ces écrans LCD un peu partout sur son réseau, ces écrans IMAGE (Information MultimodAle Généralisée dans les Espaces) qui sont une catastrophe énergétique. Dès leur apparition, les associations anti-pub s’y sont opposé car non seulement c’est une nouvelle agression publicitaire alors que notre quotidien est déjà surinvesti en pub mais en plus, ces écrans sont particulièrement énergivores. L’agence IdSign Solutions a d’ailleurs mené une étude qui montre qu’un panneau LCD Full HD 70 pouces Samsung / Numéri-Flash consomme 700W/h. Si on y ajoute la consommation des ordinateurs et serveurs qui permettent la diffusion des publicités, on estime la consommation à 1000W/h. Or les stations de métro sont ouvertes entre 19 et 20 heures par jour soit autour de 7000 heures par an. On atteint donc es chiffres très importants. Pour être concret, chaque panneau consomme autant que 2 à 3 familles françaises hors chauffage.

Mais alors pourquoi ? Car à priori, le groupe RATP semble concerné par les problèmes d’écologie…

En 2012 déjà, la RATP avait fait changer tous ses points lumineux par de l’éclairage LED, plus économique et plus écologique ce qui avait permis une réduction de sa consommation totale de 50%. Lors de la COP21, le groupe a été assez actif et a même lancé son opération BUS2025, des bus fonctionnant à l’électricité et au biogaz, il était temps ! Idem pour la SNCF qui est un moyen de transport beaucoup plus propre que les autres, donc cette politique des écrans de pub n’est pas cohérente. Surtout que c’est le nouveau dada des publicitaires qui ne se passionnent guère pour les économies d’énergie et comptent en installer des centaines un peu partout.

Christine : et il y a  d‘ailleurs une pétition qui circule

Oui car après la transition énergétique et en pleine crise économique, utiliser ces écrans est aberrant. Une pétition a été lancée il y a un mois et a déjà dépassé son objectif de 5000 signatures.  Vous la trouverez sur change.org.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.