Chronique sponsorisée :

Les cosmétiques s’emballent pour l’écoconception

Alors que l’écoconception est très présente dans les esprits, nous avons voulu savoir qu’elle était le positionnement du groupe Rocher à ce sujet. Claude Fromageot, Directeur Développement durable de ce groupe et directeur de la fondation Yves Rocher, nous décrit donc le travail de packaging mais aussi de coordination des équipes pour parvenir au meilleure produit écolo qui soit. C’est aussi le moyen de parler des usines du groupe et leurs intégrations dans la nature et le respect de l’environnement.

logo EE pantone-1

Les entreprises s’emballent pour la planète avec Eco-Emballages et ses partenaires 

Claude Fromageot nous parle de l’écoconception au sein du groupe Rocher. Afin d’illustrer son propos de manière concrète il utilise l’exemple du lait réparateur au karité. Vous allez voir que toutes les étapes sont importantes lorsqu’on parle d’écoconception, y compris le packaging. Cela demande aussi une grande coordination du travail entre les membres de ce que Claude Fromageot appelle une « communauté »…

Nous avons demandé à Claude Fromageot si le groupe Rocher utilisait l’écoconception dans le bâtiment, c’est à dire y compris dans la construction de leurs usines. Il nous explique à quel point ces bâtiments sont conçus pour s’intégrer parfaitement avec leur environnement naturel. Mais cette logique est aussi applicable aux magasins Yves Rocher situés dans les villes, c’est alors beaucoup plus compliqué.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Paul Brinio

Né dans le sac à dos de ses parents, cet aspirant journaliste tombe rapidement amoureux de la radio. Après avoir traîné sa barbe et ses cheveux à RFI Bruxelles et dans des rédactions locales, il termine sa formation de journaliste, rejoint l'équipe de Néoplanète en 2015 et continu ses études de géopolitique dans un souci de conquête mondiale.