Animaux :

Les chauve-souris peuvent nous sauver du Zika et autres virus

Fragiles mais protégées, les chauves-souris font partie des animaux indispensables à l’homme. Au point qu’on tente maintenant de les faire revenir vivre en ville.

Pixabay
Pixabay

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30 !

Version audio :

Version écrite :

On sait que vous aimez les animaux, tous les animaux manifestement puisqu’aujourd’hui vous nous parlez des chauve-souris.

Elles sont mal-aimées pourtant elles font partie des animaux indispensables à l’homme. Ce sont des pollinisateurs comme les abeilles et des insecticides naturels car elles mangent les moustiques et toutes sortes d’insectes ce qui en fait un allié formidable des agriculteurs pour se passer de pesticides, le tout sans risques d’intoxication, un coût nul et la possibilité de dormir la fenêtre grande ouverte en été. Et pas de fantasme, ce ne sont pas les copines des vampires, les seules qui sucent le sang vivent en Amérique du sud, les nôtres sont toutes mignonnes et gentilles. Mais elles rencontrent aujourd’hui beaucoup de problèmes, des pesticides et des traitements de nos charpentes qui les empoisonnent jusqu’à l’isolation de nos maisons, caves et greniers qui ne leur permettent plus de s’y glisser pour trouver un logement et hiberner en paix. Les chauves-souris en France sont protégées par l’arrêté ministériel du 17 Avril 1981. Une politique de sauvegarde en Europe qui a commencé à payer puisque la population augmente même si elle reste très fragile

C’est quand même une bonne nouvelle, cela veut dire que protéger un animal donne des résultats !

Oui et grâce aussi au travail formidable des nombreux bénévoles car en France, il y a tout un réseau de chiroptérologues passionnés qui les protègent et les soignent si besoin. Il existe 49 centres de soin pour animaux sauvages dont certains exclusivement des chauves-souris comme à Kernascléden, dans le Morbihan, où l‘association Amikiro gère le centre de soins Askell et la maison de la chauve souris, seul écomusée de France dédié aux chauves-souris. On peut aussi trouver sur le web des contacts de bénévoles qui vous renseignent et se déplacent même dans certaines situations.

C’est étonnant la passion que suscite cet animal !

Parce qu’il est réellement passionnant. Actuellement, il fascine les scientifiques par son aptitude à s’orienter dans le noir grâce à l’écholocalisation, un système hyper sophistiqué grâce aux ultra-sons qui pourrait être miraculeux pour les aveugles. Mais surtout, alors que l’on commence à craindre des virus comme Zika, la chauve-souris est sans doute le meilleur moyen, le plus naturel et le moins cher de s’en protéger puisqu’une seule chauve-souris peut manger jusqu’à 4000 moustiques tigres par jour. L’idée de lui installer des abris en ville commence à faire son chemin, à Issy-les-Moulineaux par exemple l’architecte-paysagiste Régis Guignard vient d’en installer mais surtout la ville de Marmande dans le Lot et Garonne va plus loin avec 100 nichoirs. Elle espère les attirer à nouveau en ville pour protéger les habitants de tous les virus comme la dengue. Le tout est de leur donner envie de s’approprier des nichoirs, pas évident.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.