Les animaux de la semaine : les chiens héros du 11 septembre, la colonisation des espèces exotiques et des poissons rouges qui ne tournent plus rond

Au menu de la revue de presse des animaux de Yolaine de la Bigne : les chiens de secours qui ont aidé à trouver les survivants des attentats du 11 septembre 2001, l’inquiétante invasion des espèces exotiques dans notre pays et des poissons rouges qui ne tournent plus rond ! A écouter ci-dessous (3’11)

















[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/09/revue-de-presse-ok1.mp3|titles=revue de presse du 23 septembre 2011]


Références musicales
– « Mon poisson rouge
» – Guitarefaby
– « La Bamba » – Groupe de Mariachis Mexicains























Version écrite de la revue de presse

Alors que nous avons célébré le triste anniversaire du 11 septembre, Wamiz.com nous a proposé un éclairage particulier sur les chiens qui ont fouillé les décombres du Pentagone pendant des jours dans la poussière et la fumée et qui aujourd’hui ont, eux aussi des problèmes de santé, notamment respiratoires. Merci de penser aussi à tous ces animaux qui aident l’homme quitte à lui sacrifier leur vie.

Des soucis de santé, ce n’est pas la préoccupation des animaux exotiques qui ont envahis la France depuis quelques années. Bien au contraire ! On estime qu’environ 10 800 espèces étrangères, animales et végétales, se sont installées dans notre pays, en arrivant dans les soutes des avions ou des bateaux. Et elles trouvent la France particulièrement agréable avec son climat doux et son absence de prédateurs. Aïe, aïe se dit le papillon de la tomate qui débarque d’Amérique latine, c’est le bonheur ici, je peux me goinfrer tranquillou avec les bonnes tomates de l’hexagone, arriba, arriba ! Le Parisien-Aujourd’hui en France nous propose une carte de France avec les zones de prolifération du frelon asiatique chinois qui tue nos abeilles, de la grenouille de Floride qui décime la faune aquatique du Sud-Ouest, de la coccinelle asiatique qui s’attaque aux vignobles, de la moule zébrée venue de la mer Caspienne qui obstru les canaux de navigation ou de la chenille des Balkans qui dévorent nos marronniers.

Les autorités commencent à s’inquiéter du phénomène et on s’en félicite par contre on s’étonne en apprenant sur le site de 20 minutes.fr que le député UMP du Territoire de Belfort, Michel Zumkeller, part en guerre pour défendre… les poissons rouges et faire interdire les aquariums trop exigus, ces «boules aquariums», ridiculement petites qui n’offrent pas une vie normale aux poissons et qui sont déjà interdit  dans de nombreux pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas ou l’Italie. L’association One Voice milite pour que la législation française évolue en ce sens tandis que Michel Zumkeller a écrit au ministère de l’Agriculture: «À l’époque où le bien-être des animaux est un sujet plus que jamais à l’ordre du jour, pourquoi ces boules de verre «primitives» sont encore vendues couramment à des personnes qui n’ont aucune notion des conditions optimales nécessaires au maintien des poissons d’aquariums?». Le ministère qui ne s’émeut guère du sort monstrueux des animaux de ferme serait-il sensible à celui des poissons rouges ? Vous rigolez ! Pourtant, on oublie que ce sont des animaux vivants et non de simple objets de décoration pour amuser la galerie. Et nous ne leur offrons pas de quoi être heureux comme un poisson dans l’eau ! Absence de filtration, utilisation d’eau du robinet souvent non déchlorée, étroitesse du bocal font que la plupart des poissons finissent leur triste vie dans la cuvette des toilettes. Après avoir rêvé pourtant d’échapper à leur propriétaire, ces fous du bocal !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.