Les 7 clés du marketing durable

Elizabeth Pastore-Reiss, dans son livre Les 7 clés du marketing durable, revient sur la notion de « marketing durable » et propose d’utiliser les techniques du marketing « classique » pour servir un modèle économique autre, celui qui aura le moins d’impacts négatifs sur l’environnement. Ce changement doit passer par une réutilisation en ressources exploitables de ce qu’on appelle « nos déchets » mais aussi par une évolution des politiques de marketing. Pour Elizabeth Pastore-Reiss, les entreprises qui comprendront le plus vite que l’humain est à remettre au centre des politiques de production seront celles qui s’en sortiront le mieux.

 

Considérant la crise comme une opportunité pour repenser le modèle économique, les citoyens français tendraient vers des valeurs plus immatérielles, plus orientées vers le partage et moins vers la possession. (3’26)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-1aj1.mp3|titles=La crise vu comme une opportunité de changement ]

Pour penser un nouveau modèle économique, durable, il faut innover. D’abord en matière de réutilisation de nos déchets, qu’Elizabeth Pastore-Reiss considère comme étant nos ressources futures. L’aspect humain, délaissé pendant la crise, fait l’objet de meilleurs soins, notamment en terme de réorganisation des liens dans l’entreprise, et de l’intégration des nouvelles générations. (5’00)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-2ok.mp3|titles=Innover pour penser durable]

Le « greenwashing« , aussi appelé « éco-blanchiment » en français, renvoi à cette triste réalité marketing où certaines entreprises n’ont de durable que l’apparence. Aujourd’hui, il est dangereux pour une entreprise d’adopter ce comportement, au risque d’entacher sa réputation et de perdre des clients de plus en plus soucieux du cycle de production.  (2’39)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-3ok.mp3|titles= Le GreenWashing]

Elizabeth Pastore-Reiss nous parle de l’ingéniosité du « faire ensemble », où le triangle producteur- entreprise-consommateur tend à se développer de plus en plus. Des réalités optimistes qui laissent entrevoir une nouvelle forme de relation de confiance entre entreprise et consommateur, et où la sphère  politique brille par son absence. (3’34)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/04/Partie-4.mp3|titles= La co-construction basée sur une nouvelle confiance ]

 

 

 

 

 

 

Auteure : Elizabeth Pastore-Reiss

 Éditeur : Organisation

 Prix: 21,19 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.