Reportage :

Léo au pays des oiseaux

Situé dans la Dombe, le Parc des Oiseaux est un parc zoologique un peu spécial. Comme son nom l’indique, sa population est presque exclusivement constituée d’amis à plume qui y habitent dans des environnements très pensés. Fort de son histoire et de son engagement pour ses nombreuses espèces, il cherche à faire tomber les barrières entre l’Homme et l’animal en proposant un parc « sans frontière ». Immersion !

IMG_3166

Il a cela d’exceptionnel, qu’il propose un véritable voyage autour du monde grâce à ses espaces aménagés à l’image des 5 continents ! On y croise des oiseaux locaux, qui se promènent en toute liberté dans les allées du parc ! Même certaines espèces exotiques sont gardées en semi-liberté dans de vastes volières accessibles au public : on peut donc les approcher voire même en toucher certains… s’ils le veulent bien ! Interview d’Emmanuel Visentin, le directeur du parc.

Parmi les oiseaux que l’on peut approcher de près dans ce parc, les plus joueurs sont les Lauris ! Ces petits filous de toutes les couleurs adorent quand on leur apporte à manger et viennent parfois taquiner les visiteurs. De sacrés garnements ! Leur volière est accessible au public et pour 50 centimes on pourra même les nourrir dans la main. Interview de Sandrine Lascoux, la responsable de la zone Lauris-Manchot.

Au Parc des oiseaux, on peut voir d’autres animaux. La mise en scène est primordiale pour permettre aux visiteurs une immersion totale dans des décors plus authentiques les uns que les autres. Le bush australien qui a ouvert cette année permet par exemple de s’évader vers l’Océanie. Entre un avion écrasé et des huttes traditionnelles, on peut zigzaguer à quelques mètres de kangourous ! J’y ai rencontré Sandrine Lascoux, responsable de la zone Lauris-Manchot qui explique cet aspect du parc. Certains disent même y avoir aperçu un crocodile… Alors, rumeur ou vérité ?

La suite de l’immersion au Parc des Oiseaux à retrouver sur notre site dès demain !

Pour voir les vidéos, c’est ici !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Léo Arguillère

Journaliste Multimédia et occasionnellement musicien et acrobate urbain. Proche de la nature tel un hippie sauvage, et déjà concerné par les questions de bien-être et de santé, c’est après avoir vu le film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent que Léo s’est engagé dans l’écologie. Ce documentaire l’a convaincu que le combat n’était pas vain, qu’il y avait encore de l’espoir et qu’il fallait se battre pour montrer au monde les solutions qui existent.