Quelle époque éthique !

Le tourisme durable, bientôt 1er employeur ?

L’ONU a déclaré 2017 année du tourisme durable ; non seulement écologique mais aussi sociétal ce nouveau mode de voyages attire de plus en plus de touristes occidentaux et les professionnels s’organisent.

Sans titre

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin à 6h10 et 7h22 du lundi au vendredi, dans « Quelle époque éthique », une chronique à télécharger :

Version audio :

Version écrite, collaboration Nathalie Cayzac :

Cette année 2017 a été proclamée par l’ONU « Année internationale du tourisme durable pour le développement », l’occasion de préciser ce qu’est le tourisme durable.

C’est un concept très riche : le tourisme durable vise à protéger l’environnement et à améliorer le développement durable bien sûr tout en prenant en compte des critères des Nations unies tels que l’emploi, la réduction de la pauvreté, le respect de la diversité et des patrimoines, la « compréhension mutuelle » avec les populations locales et même la paix. C’est un vrai progrès car si le tourisme mondial est fragilisé par le terrorisme, les épidémies et les migrations, c’est un secteur en plein essor qui fait vivre des centaines de millions de personnes. Selon L’OMT, l’Organisation Mondiale du Tourisme, le marché représente plus d’un milliard (1,184 milliard) de voyageurs et 10% du PIB mondial. 1 personne sur 11 travaille dans le tourisme qui est devenu le premier pourvoyeur d’emplois et de devises dans le monde.

Un poids économique non négligeable mais aussi un risque évident d’un point de vue environnemental, on pense au luxe de certains hôtels dans des régions qui manquent de tout, d’aliments et d’eau notamment.

D’où l’importance de responsabiliser tous les acteurs : les pays d’accueil, les tours opérateurs, les agences, les hôtels mais aussi les touristes, eux-mêmes. Ils sont de plus en plus nombreux à être conscients de cette évolution indispensable et en France, ils sont réunis au sein d’associations comme ATR (Agir pour un tourisme responsable) et ATD (Acteurs du Tourisme Durable). Des labels existent qui garantissant que votre voyage ou votre séjour est bien éco responsable et durable, comme celui d’ATR. Et puis pour ne pas se tromper, on peut sans hésiter aller naviguer sur des sites qui proposent des séjours écologiques et solidaires dans le monde entier, comme voyagespourlaplanete.com. ou voyageons-autrement.com…    

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone