Société :

Le temps des communs

En ce moment,  un festival porte un drôle de nom « le temps des communs ». Il est temps en effet de retrouver nos « Biens communs », c’est-à-dire tout ce que nous partageons ensemble sur cette même planète, l’eau, l’air, les terres mais aussi  nos cultures, les architectures, les logiciels… des biens qui nous appartiennent ainsi qu’à nos enfants.

logotype

Yolaine de la Bigne reprend sa place derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 9h45, 13h30, 15h45 et 19h45 ! 

Ecoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

Version écrite de la chronique

Le Réseau francophone autour des communs qui organise ce Festival veut nous rappeler qu’autrefois, dans les pays occidentaux, il y avait des systèmes de partage des ressources naturelles par exemple, entre le 12ème et 18ème siècle, mais la révolution industrielle est arrivé et a changé les mentalités. Seuls les pays du Sud ont gardé ce mode de gestion pour les terres agricoles et l’irrigation, mais aujourd’hui le système est un peu « chacun pour soi »

Mais on a l’impression qu’il y des systèmes de partages aujourd’hui avec Internet notamment ?

En effet, cela revient grâce aux réseaux : des personnes peuvent se regrouper autour de causes communes, des encyclopédies s’ouvrent gratuitement en ligne, des logiciels sont donnés, et tout le monde peut par exemple se repérer sur Terre grâce aux cartographies qui sont gratuites. Toutes ces choses participent à améliorer la vie quotidienne, et c’est sur cette idée de partage que le Temps des communs pointe le doigt pour le remettre au centre de l’espace public et nous sensibiliser à toutes ces valeurs qui sont menacées.

Comment nous sensibiliser à la question ?

En nous faisant découvrir toutes sortes de projets dont la motivation n’est pas l’argent mais le partage : on peut participer à un atelier de réparation et de recyclage de vieux vélos à Lyon. A Valflaunès, on apprend l’art de la cueillette en garrigue samedi prochain. Jusqu’au 25 octobre, les bibliothèques parisiennes organisent le Festival Numok, qui montre comment le numérique est un espace de partage et de découverte. Samedi encore, un système d’exploitation libre pour smartphone sera présenté à Brest, qui permet aux utilisateurs de garder le contrôle de leurs données. A Montignac, ce week-end, le festival de la Récup’ proposera ateliers participatifs, échanges d’objets et concerts. Bref, plus de 250 moments sympas à partager dans 7 pays francophones, Canada, Belgique etc à découvrir sur le site letempsdescommuns.org.


585
Cette chronique a été diffusée le 15 octobre sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.