Tour de France, Roland Garros, Euro 2016… Le sport tend-il à améliorer son bilan carbone ?

La F1 est très décriée pour son impact écologiqueCes grands évènements pâtissent avant tout de leur envergure. L’Euro 2020 en tête puisqu’il sera organisé à travers toute l’Europe. Le public étant la principale source de pollution – via les déplacements en voitures, avions – nombreux sont ceux à redouter l’impact écologique de cette future compétition. Edouard Donnelly, le directeur de l’agence de conseil Kénéo, tient à rappeler une chose : le sport est avant tout un facteur de lien social et de cohésion. (1’54)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/01/ASPECT-SOCIAL.mp3|titles=L’aspect social du sport]

Pour Edouard Donnelly, l’enjeu est désormais d’aider les plus petits évènements. Pour en savoir plus, on se retrouve page 5 !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.