Tour de France, Roland Garros, Euro 2016… Le sport tend-il à améliorer son bilan carbone ?

Le Parc des PrincesLa France s’apprête à accueillir l’Euro 2016. A cette occasion, quatre stades ont été construits (Bordeaux, Lille, Nice et Lyon) et six rénovés (Marseille, Saint-Etienne, Toulouse, Paris et Lens). Le tout pour la modique somme d’1,6 milliard d’euros. Du jamais vu pour le sport en France. Pour le directeur de l’agence de conseil Kénéo, Edouard Donnelly, ces installations ont été pensées dans une logique d’avenir et présentent des innovations inédites. (3’04)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/01/KENEO-SON-EURO-2016-INNOVATIONS.mp3|titles=L’Euro 2016 en France]

La démesure de certains évènements inquiète, tout comme l’Euro 2020. Rendez-vous page 4. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.