Le rôle d’internet dans la ville de demain

Dans la ville de demain aussi, Internet va offrir des solutions pouvant aboutir à de profonds changements. Ainsi, le style « nomade » que rendent possibles tous les outils des nouvelles technologies pourrait très bien amener à la disparition pure et simple des « bureaux » au profit d’espaces nouveaux.

Gilles Berhault est LE spécialiste des relations entre Internet et le développement durable. Il préside l’ACIDD (Association Communication et Information pour le Développement Durable) et le Comité 21.

Que vont changer les nouvelles technologies de l’information dans la place et le rôle des citoyens ? (4’42)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/G.Berhault1.mp3|titles=G.Berhault1]

Internet permet une nouvelle mobilité. Et le télétravail va modifier de plus en plus notre quotidien. Gilles Berhault est lui-même un « nomade », sans bureau fixe. La ville va devoir s’adapter à ces nouvelles pratiques. (5’04)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/G.Berhault2.mp3|titles=G.Berhault2]

Les nouvelles technologies vont être de plus en plus utilisées pour mieux gérer les bâtiments, même à distance…(4’40)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2011/04/G.Berhault3.mp3|titles=G.Berhault3]

Présentation de l’éditeur

Nul besoin d’avoir été millénariste à la fin du siècle passé pour nourrir à propos du XXIe siècle, et de la planète, les préoccupations les plus vives… Le changement climatique et la pénurie de sources d’énergie fossiles, la crise alimentaire, à quoi l’on peut ajouter la crise financière et la perte de confiance dans les institutions démocratiques, témoignent de l’incertitude et de la complexité dans lesquelles il faut agir. C’est le mérite de Gilles Berhault d’avoir été une « tête chercheuse » parmi les éclaireurs qui ont décidé d’explorer tous les aspects du développement durable. Aussi fait-il le lien entre les deux fractures, environnementale et numérique. Cet ouvrage rend familière et évidente l’exigence d’engagement par un message lucide et confiant dans notre capacité à choisir de transformer notre manière de faire société. Une transformation qui ne peut être l’apanage des seuls politiques : elle sera faite d’interaction, de collaboration créative entre tous et avec tous – c’est le pari de l’internet.




Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Grand spécialiste des questions d’environnement, Jean Louis Caffier est journaliste consultant sur LCI, président de l'association "Climat-Energie-Humanité-Médias" et co-fondateur avec Jean-Marc Jancovici des "Entretiens de Combloux".