Economie circulaire :

Le recyclage, créateur d’emplois en France

L’économie circulaire a toujours existé, mais elle a pris depuis quelques années une importance toute particulière. Federec, la Fédération des entreprises de recyclage, compte désormais 13 sites dans un grand nombre de secteurs (métal, plastique, textile,…). Son directeur général, Alfred Rosales, nous parle de son histoire, de ses actions, et de l’avenir du recyclage qui promet des emplois notamment en insertion, écoutez ! 

wikipedia

Créée au lendemain de la guerre, Federec fête cette année ses 70 ans. Tour d’horizon de cette fédération à travers les secteurs et les métiers qui la composent.

Aujourd’hui, le principal enjeu de l’économie circulaire est d’accéder aux matières premières. Cela est dû au fait qu’il est plus cher de recycler que de mettre en décharge.

Federec a pour rôle de « boucler la boucle » de l’économie circulaire en ramenant les matières premières sur le circuit. Bien que la situation se soit bien améliorée (une grande partie des bouteilles en plastique en France provient du recyclage), il reste de nombreux progrès à faire, comme par exemple rendre obligatoire l’utilisation de papier recyclé. Pourra-t-on vraiment compter sur le recyclage pour assurer de futurs emplois ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Teddy Follenfant

Scientifique, co-fondateur de l’une des premières Fondations d’entreprises en 1992 puis journaliste Environnement et Développement durable sur BFM, aujourd’hui sur RCF, auteur de plusieurs livres sur le Développement durable avec Interviews des grands Patrons du CAC 40, en collaboration notamment avec Pierre DELAPORTE/Président d’honneur d’EDF.