Le philosophe Patrick Viveret nous parle des « richesses réelles »

Philosophe, essayiste, ex-Cour des comptes, Patrick Viveret est un penseur qui sort des sentiers battus. Inventeur des « monnaies complémentaires », auteur d’un rapport sur la redéfinition des indicateurs de richesse, il défend le concept de « sobriété heureuse ». Présent au salon des Maires qui prend fin demain à la Porte de Versailles, il nous parle des expériences qui commencent à fleurir dans les territoires, hors des circuits financiers et qui peuvent servir d’exemples, surtout en temps de crise. Il évoque aussi l’inaction des États dans la lutte contre le changement climatique, à la veille de l’ouverture de la conférence mondiale sur le climat à Doha.

 

L’intellectuel souligne l’intérêt de projets sources de bénéfices, dans un secteur non lucratif, qui peuvent être créatrice de valeurs dans un monde où nous ne cernons toujours pas la question fondamentale du développement humain soutenable. (3’21)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/11/patrick-viveret-1-avec-jingle.mp3|titles=Patrick Viveret ]

En temps de crise, comment marcher au mieux vers la transition écologique ?A écouter page 2.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.