Le Mexique, berceau de Max Havelaar

Café natural de exportacionMax Havelaar, c’est une histoire mexicaine, de café et d’un hollandais.

C’est l’histoire de Fransisco Van Der Hoff, un hollandais venu s’installer comme prêtre-ouvrier chez des producteurs de café au Mexique à la fin des années 80. Militant pour un commerce respectueux, il crée une association du nom d’un roman hollandais des années 60. C’est la naissance du commerce équitable labellisé. Aujourd’hui, c’est un véritable modèle économique qui a permis aux agriculteurs de réduire leurs endettements, de créer un appui agronomique pour la préservation de l’environnement ou encore permettre un fond de pension pour la scolarisation. Merci Max Havelaar!

Francisco Vand Der Hoff
Francisco Vand Der Hoff

Etiquete equitable -Le Mexique

Chez un producteur de café
Chez un producteur de café
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Fortement engagé dans les questions de solidarité internationale, Joaquin Munoz s’intéresse de près à l’accès au crédit des entreprises agricoles. Il se consacre alors au projet Agrofine qui a pour but de faciliter l’accès au financement des coopératives agricoles certifiées par Max Havelaar. Depuis 2007, il a passé le relai et a repris la direction de l’association Max Havelaar.