Alimentation solidaire :

Le co-cuisinage: pour manger dans l’assiette du voisin.

L’économie du partage connait un véritable essor depuis plusieurs années, elle révolutionne nos manières de consommer les services: transport, logement, sorties et maintenant voici le tour de l’alimentation ! Et comme à l’habitude avec ces nouveaux modes du quotidien  c’est aussi une belle manière de se faire de nouveaux amis

 

Family_dining

Yolaine de la Bigne reprend sa place derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 9h45, 13h30, 15h45 et 19h45 ! 

Ecoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

Version écrite de la chronique:

On connait le co-voiturage, vous nous dites qu’il existe aussi le co-cuisinage. Quoi, on cuisine ensemble ?

Disons plutôt qu’on cuisine pour les autres. Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous n’ont plus le temps de faire de la cuisine. Durant des années nous avons été abonnés au sandwich, burgers et autres paninis mais on sait aujourd’hui que ce qu’on appelle la malbouffe ne doit être qu’occasionnel et le rêve de chacun d’entre nous c’est le bon p’tit plat comme à la maison ! D’un autre côté, beaucoup de gens adorent cuisiner et ont besoin de mettre un peu de beurre dans les épinards à la fin du mois

L’idée est donc de les mettre en contact !

Exactement. Il s’agit d’une plateforme de rencontre entre ces deux catégories de personnes créée en 2010 par Olivier Desmoulins, « Super Marmitte », premier réseau social gratuit et de proximité dédié à la vente de petits plats faits maison. J’en profite pour leur signaler qu’il faudrait réactualiser un peu leur page et leur facebook mais en tout cas, il y a déjà 30 000 inscrits, la plupart en région du cercle famille-amis.

L’idée est intéressante, c’est le seul site de ce genre ?

Il y a une autre plateforme dans le même esprit « Cookening » qui propose carrément des repas chez l’habitant ! Plutôt que de réserver un restaurant cher, si vous voulez organiser une belle soirée, vous allez carrément chez des gens qui souvent ont un cadre étonnant, on trouve par exemple un diner sur les toits de Paris, vous échangez par mail sur le menu, les prix, le lieu etc et vous réservez votre diner ce qui va vous permettre de passer une soirée insolite avec des gens nouveaux, vous faire peut-être de futurs amis gourmets comme vous. Certaines soirées sont mêmes à thème pour « amateurs de BD » par exemple avec apéro dinatoire ou chacun amène sa BD préférée. D’autres sites proposent ce type de service comme VizEat ou Cook’meet, on s’en félicite, manger une bonne cuisine en rencontrant des gens, c’est un concept plutôt savoureux qui semble prendre, ça devrait vous plaire Christine, on vient quand chez vous ?

Cette chronique a été diffusée le 9 octobre sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Bruno Lorenzi

Journaliste / reporter, passionné de musique et d’environnement. Il débute à la télévision en 1993 avant de se consacrer exclusivement au média radio en 2000, à Radio France. Il réalise des documentaires, reportages et magazines et conserve toujours son attachement au métier de journaliste en s’impliquant dans des causes choisies.