Le Beaujolais mise sur la viticulture raisonnée

Présente au Salon de l’Agriculture 2012, Terra Vitis regroupe depuis plus de 10 ans des vignerons Français qui pratiquent la viticulture raisonnée. Bernard Mathieu, producteur au cœur du Beaujolais et membre de cette association, nous explique comment il souhaite conjuguer passion et raison sans passer par le bio.

 

 

 

 

 

Le Beaujolais, qui n’a pas forcément une image de vin haut de gamme, a adopté depuis de nombreuses années une viticulture raisonnée, notamment à travers l’association Terra Vitis. (4’11)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/03/Bernard-Mathieu-1.mp3|titles=Bernard Mathieu Beaujolais]

Pourquoi le viticulteur, qui utilise encore des molécules issues de la chimie de synthèse, ne passe-t-il pas au bio ?  L’intérêt de la culture raisonnée est selon lui de minimiser les produits en assurant un volume de production. (2’32)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/03/Bernard-Mathieu-2.mp3|titles=Bernard Mathieu culture raisonnee]

Bernard Mathieu explique en quoi il est difficile de savoir si le dérèglement climatique a un impact sur les vignes. (1’07)

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/03/Bernard-Mathieu-3.mp3|titles=Bernard Mathieu dereglement climatique]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.