Le ballon, laboratoire unique pour étudier la qualité de l’air de Paris

Jérôme Giacomoni Président d'Aérophile

Vous l’avez sûrement déjà vu cet aéronef, planer au dessus du Parc André Citroën depuis 1999… Surtout connu des Parisiens, la ballon de Paris effectue actuellement sa mue pour devenir dès le printemps prochain, l’Observatoire Atmosphérique Generali. Son objectif sera de passer au crible les particules ultra-fines présentes dans l’air, en grande partie à cause du trafic automobile. Ce laboratoire volant est d’autant plus important qu’il y aurait chaque année 42 000 morts prématurées en France à cause de la pollution atmosphérique ! 

Rencontre avec le président d’Aérophile, Jérôme Giacomoni.

Retour sur l’histoire de ce ballon captif, aéronef le moins polluant du monde.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/01/ballon-qualite-de-l-air-1-avec-jingle.mp3|titles=Jérôme Giacomoni]

copyright  Illustration Jean baptiste epron .com (2)

 

 

 

Ce laboratoire volant se basera des données fournies par Airparif, pour quel but précis ? Cliquez vite page 2 pour le savoir ! 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Teddy Follenfant

Scientifique, co-fondateur de l’une des premières Fondations d’entreprises en 1992 puis journaliste Environnement et Développement durable sur BFM, aujourd’hui sur RCF, auteur de plusieurs livres sur le Développement durable avec Interviews des grands Patrons du CAC 40, en collaboration notamment avec Pierre DELAPORTE/Président d’honneur d’EDF.