Exposition :

L’art d’Azerbaïdjan au profit de la protection de l’environnement

A l’initiative de l’association IDEA, l’exposition LiveLife présente des œuvres de sa fondatrice Leyla Aliyeva ainsi que de huit autres artistes azéris et français qui partagent la volonté de protéger l’environnement et les espèces animales menacées dans le Caucase. Après une première étape à Londres, elle investit Paris jusqu’au 6 novembre sous le commissariat d’Hervé Mikaeloff qui nous explique le but caritatif de ce rendez-vous à ne pas manquer à la Galerie des Minimes.

Affiche

Parmi les artistes (Leyla Aliyeva, Maryam Alakbarli, Ragim Chopurov, Aylel Heydarova, Timur Ozdamirov and Oz Group, Naila Sultan, Thomas Tronel-Gauthier) cette exposition est l’occasion de découvrir la photographe Jennifer Westjohn qui capte de manière particulière le regard les animaux et Elise Morin qui travaille à partir de tickets de loterie pour des cartographies poétiques de territoires en disparition :

Exposition gratuite jusqu’à dimanche de 11h à 19h au 16 rue des Minimes.

Dessiner un cœur pour planter un arbre au bout de la planète !

Selon la technique du mandala, créez le samedi 05 novembre vos propres cœurs lors d’un atelier artistique et soutenez ainsi l’association IDEA. Pour chaque dessin, un arbre sera planté dans une zone géographique victime de déforestation. Véritable hymne à la nature, parcourez les œuvres de l’exposition et participez à l’action menée par IDEA.

Atelier à partir de 3 ans. Gratuit. Samedi 05 novembre, de 14h à 18h au 16 rue des Minimes (75003) à Paris.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.