Chronique sponsorisée :

L’arbre qui plante la forêt

Jacques Rocher, le fils d’Yves Rocher et président de la Fondation du même nom, est aussi un planteur d’arbres. 50 millions d’arbres ont été plantés à travers le monde grâce à cette dernière et ce n’est que le début : le directeur du développement durable et de la prospective du groupe Yves Rocher entend atteindre le nombre de 100 millions ! Il nous parle de cet investissement planétaire mais aussi du cas de la France. Nous allons comprendre en détail les dessous de cette reforestation.

logo EE pantone-1Les entreprises s’emballent pour la planète avec Eco-Emballages et ses partenaires 

Le maire de La Gacilly compte atteindre le nombre (minimum) de 100 millions d’arbres plantés car « quand on aime on ne compte pas »… Un investissement pour la nature à l’échelle planétaire, et toujours emplit des mêmes valeurs de préservation de la biodiversité et de partage.

La Fondation Yves Rocher a planté beaucoup d’arbres, mais où ? Y en a-t-il en France et dans quels coins ? Ce breton d’origine ne favorise-t-il que sa région ? Au contraire, vous allez comprendre que Jacques Rocher souhaite voir des arbres se répandre partout, dans un respect des espèces locales ! Comment se déroulent ces plantations ? Peut-il aussi y avoir un frein de la part des agriculteurs ou des élus ?

Milizac 2014-E.SAMPERS Fondation Yves Rocher Tournee France
Milizac 2014-E.SAMPERS Fondation Yves Rocher Tournee France
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.