Santé :

L’allergie, nouveau sujet poil à gratter

En 2050, un humain sur deux sera allergique ! Ça vous démange d’en savoir plus ? Justement, un salon et un congrès vont nous informer sur cette maladie que l’on connait si mal…

egg-995047_960_720

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30 !

Écoutez la chronique de Yolaine de la Bigne :

Version écrite :

S’il y a bien quelque chose qui se répand c’est l’allergie ! Et il y a une actualité dans ce domaine !

Deux même ! Le salon des allergies alimentaires et des produits « sans » (ex : sans viande, sans gluten…) ouvert au public à Paris dès demain et tout le week-end au parc des expositions de la porte de Versailles où l’on peut trouver de nouveaux produits, conseils et astuces. Et puis le 11ème congrès francophone d’allergologie, à Paris encore, du 19 au 22 avril au palais des congrès de la porte maillot. Des allergologues vont se réunir pour discuter des nouveaux traitements préventifs et curatifs mais aussi de l’avenir de leur profession car ils ne sont guère plus de 2.000 allergologues en France, ce qui est très peu pour le nombre de gens allergiques. D’autant que leur nombre ne cesse de décroître puisqu’ils sont 13 % de moins qu’en 2002.

C’est d‘autant plus problématique qu’il y a de plus en plus de gens allergiques !

C’est même devenu la quatrième maladie chronique mondiale selon l’OMS qui pronostique qu’en 2050, 50% de la population mondiale sera allergique. Si cela augmente c’est aussi parce qu’on les diagnostique mieux mais la véritable raison c’est notre mode de vie (diversification excessive de notre alimentation, augmentation des animaux de compagnie, surplus d’hygiène, lubie alimentaire [ne plus manger de gluten peut créer une allergie] etc. Du coup avec la demande explose et obtenir un rv chez un allergologue est parfois délirant avec un an d’attente !

Et ça en décourage certains qui se disent : « de toute façon je suis allergique et c’est comme ça ! »

Ils ont tord, il faut se soigner car une allergie peut s’aggraver quand elle n’est pas traitée. On peut mourir d’asthme ou d’un choc anaphylactique. On estime que 45% des français allergiques ignorent leur condition ou ne sont pas traités. D’où la bonne nouvelle de ces salons et congrès car nous avons besoin d’être informés sur ces maladies. L’allergie est une maladie auto-immune. Or pour se désensibiliser, il faut des patchs, des injections, des gouttes, des comprimés, c’est long, il faut être très rigoureux, ça ne marche pas toujours, ce n’est pas toujours bien remboursé, bref c’est vite décourageant. Il faut donc développer cette spécialité et justement le 30 mars, le Syndicat français des allergologues a lancé une pétition pour que l’allergologie devienne une spécialité médicale ce qui n’est actuellement pas le cas, les allergologues sont des généralistes ou des spécialistes comme des pneumologues ou des dermatologues. Ils demandent donc une qualification en allergologie, espérons que leur vœu soit exaucé… à vos souhaits !

585Cette chronique a été diffusée le 07 avril sur Sud Radio en partenariat avec ENGIE acteur de la transition énergétique.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.