La Scapêche répond aux attaques des anti-chalut

2013-11-21 14.35.57A l’occasion d’une journée « vérité » sur la pêche en eaux profondes, organisée par la Scapêche, Neoplanete s’est rendu à Lorient, à la rencontre d’une pêche décriée par de nombreuses associations. 

Alors que certaines associations écologistes, ainsi que la Commission européenne, prônaient une interdiction dans les deux ans de cette pêche considérée comme destructrice des écosystèmes marins, la Commission pêche du Parlement européen est revenue sur cette interdiction totale pour ne cibler que certaines zones sensibles.

Directement visé par les associations, telle que Bloom, la Scapêche, filiale du groupement les Mousquetaires (Intermarché, Netto, …), a souhaité répondre pour la première fois, aux attaques lancées à son égard. Le premier armateur français de pêche fraîche a effectivement été pointé du doigt par l’auteur Pénélope Bagieu. Dans une BD en ligne dénonçant la pêche en eaux profondes – BD reprenant le discours de Claire Nouvian, fondatrice de l’association Bloom à la conférence TEDx -, elle invite ses  lecteurs à signer une pétition pour défendre les océans profonds.

Nous avons interrogé Fabien Dulon, Directeur Général de la Scapêche, sur l’interdiction, déjà en vigueur, de la pêche en eau profonde dans certaines mers. (1’38)

Fabien Dulon Jingle 1

Les associations dénonçaient une pêche non-rentable. Réponse de la Scapêche en page 2. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Après des études de journalisme à Paris et Dublin, Julie s'est lancée comme correspondante pour des sites d'informations québécois, couvrant l'actualité française. En 2013, elle revient sur les bancs de Néoplanète, qu'elle avait déjà arpentés quelques années plus tôt. En parallèle, elle cultive son blog, consacré au voyage.