La revue de presse des animaux : les fiançailles d’un poisson rouge et d’un… chat !

Au menu de la revue de presse des animaux : ce que la race de chien révèle sur votre personnalité, les techniques de chasse des chauve-souris et la love story d’un chat et d’un poisson rouge ! A écouter ci-dessous (3’02)

 

 

 

 

 

 

 

 

Références musicales

« Tant de chiens » Monsieur Roux       « Un petit poisson, un petit oiseau » Juliette Greco

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/06/revue-de-presse-des-animaux-du-1er-juin1.mp3|titles=revue de presse des animaux du 1er juin]

 

 

 

 

 

 

Version écrite de la revue de presse des animaux

Est-ce que vous préférez les caniches, les Briards ou les Malinois ? La race de chien que vous choisissez peut en dire long sur votre personnalité, comme le révèle une nouvelle étude des scientifiques de l’université de Bath en Grande Bretagne qui amuse beaucoup le site Wamiz. On sait depuis longtemps que notre choix n’est pas un hasard mais en général on disait que les chiens de prix appartenaient aux snobs et on imaginait que les chi-hua-hua faisaient la joie des mondaines.  Eh bien, non ! Selon cette étude, loin des mondaines, ce seraient des gens plus intelligents que les autres qui préféreraient les petits chiens (Chihuahua, Carlin, Caniche…). Quand ils sont étudiants, par exemple, ils ont de meilleures notes que les autres et sont plus créatifs. Ceux qui ont des chiens d’utilité (Dalmatien, Bulldog, Bichon frisé…) ont tendance à être plus consciencieux et ceux qui adorent les bergers (Border collie, Berger allemand, Corgi…) sont plutôt extravertis et aiment être en société. Quant aux propriétaires de chiens terriers comme le Jack Russell, ils seraient moins équilibrés que les autres. Enfin les amoureux de chiens de travail (Boxer, Rottweiler, Dogue allemand…) que l’on imagine de gros gaillards musclés et agressifs seraient au contraire agréables à vivre au quotidien et plutôt intelligents. Encore une étude qui a du mordant et va susciter quelques réactions !

Les travaux scientifiques sur les animaux sont décidément passionnants ! Et ceux des chercheurs anglo-saxons relatés par le Figaro.fr  nous font découvrir les étonnantes techniques de chasse des chauves-souris. Elles sont déjà les meilleures pour se repérer dans l’espace grâce à leur système d’écholocation mais elles sont aussi capables de connaître un nombre de détails impressionnants sur la proie qu’elles ont repérée : sa taille par exemple. Si elle est trop petite, bof, la chauve-souris part ailleurs : pas de temps à perdre ! Elle a une taille intéressante ? Elle  lui saute dessus mais elle va  tout de suite savoir si elle est toxique ou non et dans ce cas, elle la lâche dans la seconde pour ne pas se faire empoisonner. Trop fort !

Bref, toutes ces études nous prouvent encore et encore les incroyables dons des animaux. D’autres nous montrent aussi leur capacité à aimer. Ainsi le journal pour les enfants, Wapiti est tout content de nous annoncer les fiançailles d’un poisson rouge et d’un… chat ! Une histoire hallucinante et merveilleuse que des scientifiques ont découvert dans  une famille qui vit dans un petite village d’Ecosse. Le chat, Bruce, adore le poisson rouge et régulièrement plonge dans le bocal pour lui donner de la nourriture. Tout content le poisson rouge, en échange, lui nettoie le pelage tout doucementjytff, avec amour !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.