La revue de presse des animaux : Barry White aide les flamands roses à avoir des bébés !

Au menu de la revue de presse des animaux : la sortie cinéma du grand classique La Ferme des animaux, des orques qui restent dans les jupes de leur mère et Barry White qui facilite la reproduction chez les flamands roses ! A écouter ci-dessous.

 

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/revue-de-presse-des-animaux-du-21-septembre-2012-ok.mp3|titles=revue de presse des animaux du 21 septembre 2012 ]

Références musicales

« La ferme des animaux »de John Halas et Joy Batchelor

« You’re the first, my last, my everything » Barry White

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Version écrite de la revue de presse des animaux

Pour votre sortie cinéma de cette semaine, nous vous conseillons le film d’animation La Ferme des animaux, grand classique de 1954, aujourd’hui réédité pour nos salles obscures. Le site animeland.com explique que ce film britannique est adapté d’un roman de George Orwell qui se présente comme une critique de la dictature, notamment du régime soviétique. Le film fut à l’époque salué même s’il n’est jamais sorti en France avant le milieu des années 1990. La raison ? Il a été jugé anti-communiste. En effet, l’histoire met en scène les animaux d’une ferme qui s’unissent pour prendre le pouvoir. Ils chassent leur fermier et forment une société idéale. Mais peu à peu, des dissensions apparaissent et certains revendiquent plus de libertés que les autres…

Et si les orques étaient condamnés à être de vieux garçons ? Un article du Monde nous apprend que ces animaux, sont l’une des seules espèces, avec les humains bien sûr, à connaître la ménopause. Les orques femelles cessent de mettre bas vers la quarantaine, mais peuvent vivre jusqu’à 90 ans. D’après la revue Science, ces mères vivraient longtemps principalement pour assurer la survie de l’espèce, en particulier celle de leurs fils, surtout lorsqu’ils ont plus de 30 ans ! Les chances de survie des orques lorsque leur mère meurt sont en effet très minces. Il se pourrait en effet que les mères les aident à la recherche de nourriture ou repoussent les prédateurs. Mais pourquoi privilégier plus les garçons que les filles me direz-vous ? Le site Futura sciences.com explique que les mâles partent faire des jeunes dans d’autres groupes diffusant ainsi le patrimoine génétique. Quant à leurs sœurs, elles, s’occupent à leur tour de protéger leurs propres fils.

Qui n’a jamais succombé à Barry White et à sa voix suave… Une voix qui fait même son effet chez les flamands roses puisqu’elle les aide à se reproduire ! Le site Maxisciences.com nous apprend qu’aucune naissance de flamands roses chiliens n’avait eu lieu depuis 3 ans au zoo de Sussex. Alors comment donner un coup de pouce à ces oiseaux originaires d’Amérique du Sud, espèce aujourd’hui menacée ? En leur faisant écouter du Barry White ou encore du Marvin Gaye pardi ! Des miroirs ont été aussi ajoutés dans leur enclos pour leur donner l’impression qu’ils se trouvent au milieu d’un large groupe et être ainsi plus à l’aise pour s’accoupler. La recette a marché puisque Maurice et Gabriella, un couple de flamands rose, a donné naissance à un charmant petit flamant tout gris. Et Barry White les a décidément bien inspirés puisqu’ils protégeraient aussi un nid de trois œufs qui devraient éclore dans les prochains jours. Barry White est déciment la référence pour passer des nuits torrides…

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.