La revue de presse des animaux : attention aux faux dons de chiots !

 

Chiots_nouveau-né commons wikimedia.orgAu menu de la revue de presse des animaux : des sangliers de plus en plus nombreux et qui énervent plus d’une personne, et des faux dons de chiots, nouvelle arnaque qui sévit sur le net. A écouter ci-dessous.

 

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2012/09/revue-de-presse-des-animaux-ok2.mp3|titles=revue de presse des animaux ]

Références musicales

« Sanglier » J’écoute les sons de la forêt

Version écrite de la revue de presse des animaux 

Zoom cette semaine sur les sangliers qui sont dans la ligne de mire des chasseurs. On apprend dans le Parisien que ces animaux très prolifiques sont en progression depuis 20 ans, et causent de nombreux dégâts, notamment dans les champs de céréales, estimés à 30 millions d’euros. Fans du retournement de gazon, ces cochons sauvages qui s’approchent de plus en plus des zones périurbaines en font baver aux citadins qui n’hésitent pas à disposer sur des pelouses des cheveux humains récoltés dans les salons de coiffure pour éloigner ces bêtes à l’odorat très développé. Malheureusement aucune technique n’a l’air de fonctionner. Des battues sont donc organisées pour réguler leur population : plus d’un demi-million de sangliers ont en effet été abattus la dernière saison.

Si les chiots vous font craquer, attention aux faux dons qui sévissent sur le net en ce moment ! Peut-être avez-vous vu des photos de toutous aux bouilles quelques peu attendrissantes accompagnés de messages larmoyants… Le Parisien explique que ces chiens sont proposés à titres gratuits suite à un déménagement par exemple ou à de mauvais traitements contre seulement une centaine d’euros pour rembourser quelques frais. Seulement une fois les frais versés, surprise, le chien n’existe pas, il était fictif ! L’argent pendant ce temps là est tombé dans la poche des cyberescrocs, le plus souvent implantés en Afrique francophone. Pas d’autre moyen donc de rester vigilant et de faire appel si vous désirez avoir un petit Médor chez vous, de se rendre dans un éleveur agrée qui doit vous remettre ses papiers d’identités et son carnet de santé. Et n’oubliez pas, face aux nombreux abandons, les refuges sont aussi là pour vous offrir votre futur meilleur ami ! En chair et en os !

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.