Innovation :

La poubelle qui gère tout pour vous

Dès le 1er juillet, les entreprises devront trier 5 types de déchets. Il va falloir mettre le paquet pour gérer une nouvelle galère ? A moins de se faire aider par cette poubelle connectée qui se charge de tout !

Écoutez Yolaine de la Bigne derrière le micro de Sud Radio ! Retrouvez-la chaque matin du lundi au vendredi, dans « Un monde plus vert », une chronique rediffusée à 17h27 et à écouter sur notre webradio tous les jours à 11h30, 13h30, 16h30, 19h45, 23h45 et 03h30 !

Pixabay
Pixabay

Version audio :

Version écrite :

L’innovation d’aujourd’hui s’adresse aux entreprises pour leur faciliter la gestion de leurs déchets : il s’agit d’une poubelle connectée.

Car si nous pratiquons de plus en plus le tri sélectif à la maison, au bureau ce n’est pas la même chose, les entreprises manquent de moyens et c’est une complication de plus à gérer. Or la nouvelle réglementation de la transition énergétique va obliger au 1er juillet prochain tous les producteurs de déchets (sauf les ménages) à trier 5 types de déchets, les papiers, métaux, plastiques, verres et bois. Il faudra aussi assurer le suivi de leurs traitements et destinations. D’où l’intérêt de cette poubelle connectée.

En quoi cette poubelle peut aider les entreprises ?

Elle permet de suivre le traitement des déchets quasiment en temps réel et en ligne. La start-up qui a mis au point cette poubelle, Greenwishes, va venir récupérer dans les entreprises les déchets, les trier, les isoler puis inscrire tout ça dans un tableau de bord en ligne pour chacun. Chaque client va donc savoir exactement combien de kilos de papiers (par exemple) ont été collectés et comment ils seront recyclés, quel type de déchets pour quel type de service ou d’employés, quelles sont les économies d’énergie réalisées etc. C’est une vraie nouveauté car cela leur permet de comprendre le processus du recyclage et donc de le gérer réellement et à terme de réduire ces déchets qui coûtent du temps et de l’argent.

Et ça va pouvoir se faire un peu partout ?

Pour l’instant, la société est implantée en région parisienne et à Lyon. Elle propose des franchises dans toutes la France pour se développer à Lille, Nantes, Brest, Strasbourg, Toulouse, Nice, Marseille. Greenwishes propose aussi de former le personnel de nettoyage et les salariés à la gestion du tri des déchets. Nous parlions l’autre jour des emplois créés par l’économie circulaire, on y est donc si cela tente quelqu’un, voilà du boulot !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.